<Première arrivée au manoir Kentburry [PV Shama] - Page 2


FORUM NC18 : Notre ville n'est pas un paradis sur terre sauf peut-être si vous aimer les histoire de dominations... de soumissions... alors là cette ville est faîte pour vous!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Première arrivée au manoir Kentburry [PV Shama]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

avatar
Messages : 41
Date d'inscription : 08/01/2018
Infos fermées
MessageSujet: Re: Première arrivée au manoir Kentburry [PV Shama]   Dim 18 Fév - 20:45

Shama n'aimait pas cela, mais pas du tout. Voilà que son maître lui offrait des bijoux précieux, la traitait limite comme une princesse et maintenant qu'il lui faisait le service alors qu'elle-même ne pouvait apparemment pas avoir le droit de remplir son rôle mais c'était quoi ça.....Elle était tombé dans un monde parallèle ou alors elle cauchemardait et elle allait se réveiller, retrouver ses repères et ses points d'encrage et continuer sa vie comme elle l'avait connue avant....enfin il fallait espérer là....Avant qu'elle ne risque de finir aliénée....Car elle devenait folle à le voir agir comme ça avec elle, mais qu'est-ce qu'il attendait d'elle au juste ?? Qu'elle le remercie et se comporte comme une précieuse qui apprécie limite de se faire courtiser ou bien traiter par un homme ! Sérieusement d'où il venait, D'OU ?? Il n'était pas humain ça n'était pas possible pour être...Borné à ce point. Il avait beau répéter qu'il avait conscience de certaines choses chez elle, il mentait complètement oui ou alors il se fourvoyait le petit. Elle lâchait malgré elle une réponse acide à son possesseur.

-Plus je vous entends plus je vous ai en horreur.

Elle n'avait pu lâcher autre chose que cette phrase sortie presque du cœur. Elle haïssait cet homme et voulait encore moins rester seule avec lui surtout avec cette morale. Ses mains se serraient en silence, ses poings se fermant alors qu'elle tremblait en restant les lèvres serrées, les plumes de ses ailes étant parcouruent de légers frémissements, preuve de sa fébrilité, mais certainement pas de sa peur. Tiens parlons en de sa peur : Son malaise oui ça c'était sûre mais s'entendre dire qu'elle oserait avoir peur de lui ! Il ne croyait tout de même pas qu'elle ne saurait pas se défendre contre lui ? Il la prenait pour qui pour dire qu'elle avait peur ! Shama voulait à tout prit éviter une scène et resta sans bouger à sa place à ravaler sa rage, même si cela semblait de plus en plus difficile pour le coup. Mais elle ne put se retenir lorsqu'elle l'entendit alors parler à nouveau, mordant sa lèvre sous l'énervement alors que là s'en était trop pour elle, lâchant alors d'une voix froide.

-Usez donc de vos droits comme bon vous semble. Je ne vous laisserai pas vous les permettre sur moi.


Les règles changeaient puisqu'apparemment il ne semblait pas décidé à compendre dans quel monde elle pouvait vivre jusque là ni comment elle vivait jusque là et qu'elle n'avait pas l'intention de changer soudainement comme ça pour une raison quelconque. L'oiselle s'opposerait donc s'il le fallait à cet homme qui se permettait vraiment beaucoup trop de choses à son goût avec elle. Cela n'était pas dans ses habitudes de s'opposer à un maître mais là c'était un maître agissant complètement à l'opposé de tout ce que l'on aurait jamais pu voir. Posant ses mains sur la table, elle se leva en repoussant son siège, droite en le fixant froidement.

-Je passerai la soirée dans ma chambre. Allez donc seul à l'opéra.

Retirant le bijou qu'elle venait de mettre à son bras, en sachant d'autant plus qu'elle n'était pas décidée à quitter sa chambre de si tôt, elle le reposa sur la nappe en silence. Se détournant, elle quittant sans attendre la pièce en claquant la porte sans ménagement, le bruit résonnant d'un air glacé dans la demeure vide alors qu'elle montait vivement les marches menant à sa chambre, ouvrant la porte et y entrant, la refermant dans un soupir lasse, retirant ses ballerines qu'elle laissa là avant d'aller se démaquiller dans un nouveau soupir. Quand on disait que l'instinct animal prévoyait les catastrophes, elle l'avait prévu cette tension et ce mauvais moment depuis le début de la soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Localisation : près de Shama
Messages : 43
Date d'inscription : 09/01/2018
Infos fermées
MessageSujet: Re: Première arrivée au manoir Kentburry [PV Shama]   Dim 18 Fév - 20:47

Première arrivée au manoir Kentburry...
« O Fantaisie, emporte-moi sur tes ailes pour désennuyer ma tristesse !»

[Feat Shama]

Seiran avait bel et bien conscience de bousculer l’ordre établi vis-à-vis du traitement des hybrides mais il n’était pas les autres et ne le serait jamais aussi il n’agirait jamais comme Shama s’y attendrait tout simplement il allait devoir l’apprivoiser petit à petit cela était certain. Il l’écouta patiemment et comprenait sans mal qu’elle puisse trouver cela déroutant mais il n’allait pas non plus gentiment la laisser agir à sa guise non plus si cela voulait dire qu’elle se rabaisse plus bas que terre. Il soupira en la voyant partir mais n’insista pas de toute les façons à quoi bon elle continuerait de penser que…. Il se leva et sortit donc seul pour cette soirée tout en cherchant un moyen de faire comprendre à l’oiselle de feu le pourquoi de son comportement et son point de vu à lui sans la brusquer davantage et cela ne serait pas des plus évident il en avait maintenant la preuve.


- Comment lui faire comprendre … Comment ne pas la braquer… Oh Shama je veux juste que tu comprennes mon point de vue et surtout que tu saches que tous les hybrides ne sont pas juste traité comme tu l’as été. Tu n’es pas juste un ornement que l’on prend et jette à sa guise…. J’aimerais tant te faire découvrir une autre vie… mais comment….

Soupirant en sortant de la voiture se dit qu’il y réfléchirait après la soirée car il avait un peu de temps vu qu’il était seul mais il allait devoir trouver un moyen et vite sinon la cohabitation serait des plus houleuses. Seiran passa donc la soirée seule en songeant tout de même à la jeune oiselle de feu restée seule dans sa chambre après la discussion chaotique de fin de repas. Repas qui avait donc viré au désastre vu l’état de la jeune Shama à sa sortie de table. Une fois rentrée chez lui Seiran s’arrêta devant la porte du jeune hybride, hésitant à y frapper mais renonçant il préféra aller se faire couler un bain tranquillement. Bain qui, il l’espérait l’aiderait à se détendre et à passer une bonne nuit mais cela n’était pas sûr.

Il en profita autant qu’il put sans obtenir réellement l’effet escompter d’ailleurs. Il s’habilla pour la nuit et se dirigea vers son lit s’y allongeant. Seiran passa une nuit casi lanche n’arrivant pas à trouver le sommeil et se trouva épuisée en se réveillant à l’aube. Il se força à se préparer quelque peu fébrile du fait de sa nuit et descendit pour prendre son petit déjeuner ayant fait prévenir Shama qu’ils iraient faire les boutiques pour finir d’acheter ce dont elle avait besoin. Lorsqu’il avait été la cherchée il n’avait pris que l’urgent là il était temps de faire le reste afin qu’elle commence du bon pied sa nouvelle vie, bien que son état n’était pas du meilleur effet il fit comme si tout allait bien afin de ne pas paraître faiblard devant l’oiselle lorsqu’elle le rejoindrait. Mais son teint plus pâle que d’ordinaire ne devait guère aider à ne pas remarquer que quelque chose n’allait pas.



Codage par Libella sur Graphiorum
.com/]Graphiorum[/url]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 41
Date d'inscription : 08/01/2018
Infos fermées
MessageSujet: Re: Première arrivée au manoir Kentburry [PV Shama]   Dim 18 Fév - 20:50

La soirée avait été une catastrophe, c'était le moins que l'on puisse dire. En même temps vu ce qu'elle avait pour maître comment est-ce que tout cela aurait pu bien se passer au juste ? Elle n'avait jamais vu quelqu'un d'aussi borné ou encore d'aussi sûr de lui. Il avait vraiment l'impression que sa façon de pensée était la bonne alors que pourtant c'était lui l'exception à toutes les règles qu'on avait pu investir en ce monde. Bref, elle monta d'un pas rapide jusqu'à sa chambre et referma la porte en étouffant un soupir. On ne pouvait pas dire qu'elle était gâtée avec tout c'était le moins qu'on puisse dire. Et en même temps un autre hybride l'aurait entendu penser cela elle était quasi sûre qu'il l'aurait lynché, ayant tout donné pour être traité comme un roi par ce genre de maître. Elle ne pouvait pas se plaindre d'au moins être laissée tranquille du côté plus physique, vous voyez ce qu'on veut dire n'est-ce pas. Elle était une jeune femme certes hybride mais plutôt agréable et certains ne se seraient donc pas gênés. Autant elle était soumise autant jamais elle n'aurait accepté ce genre de choses. Il y avait quand même des limites à la soumission.

Elle étouffa un soupir en allant dans la salle de bain pour retirer ses vêtements et passer une chemise longue pour la nuit, en attendant d'avoir quelque chose de plus adapté pour dormir. De toute façon s'attacher à un maître pour un hybride était le pire des choses à faire. Tout simplement parce qu'un hybrode était un esclave, un objet que le maître ou la maîtresse d'ailleurs pouvait prendre et changer à sa guise. Les humains ne s'attachaient que peu à leurs esclaves, tant que ceux-ci les servaient et leur était utile cela allait, mais s'ils aspiraient soudainement à autre chose, d'autres envies hop on ramenait l'ancien pour en avoir un nouveau. Comme on dit c'était aussi simple que cela. Voilà pourquoi elle était tellement sur la défensive, préférant se cantonner à son rôle de domestique voir presque d'ornement, cela dépend, plutôt qu'essayer une relation amicale avec une personne pouvant la jeter tout simplement. Elle déploya ses ailes et les lissa un peu pour les nettoyer avant d'aller à nouveau dans la chambre, soupirant. Bon vu l'heure elle n'allait pas se coucher comme les poules même si elle était un oiseau....

S'asseyant dans l'un des fauteuils, elle reprit la broderie qu'elle avait débutée un peu plus tôt et, laissant allumé, elle prit les couleurs les plus clairs afin de ne pas non plus abîmer ses yeux, tout en continuant de réfléchir. L'avenir promettait d'être compliqué pour ne pas dire horrible si les relations continuaient ainsi. Ca n'était ni une relation normale de domestique à maître ni une relation amicale possible. Et le lendemain.....Ils avaient prévus de sortir pour l'oiselle, ça aussi ça promettait d'être agréable....Si Shama n'était pas genre à se laisser faire en cas de désaccord ou d'attitude ne lui plaisant pas, elle n'était pas pour autant plus à l'aise des situations délicates après un conflit. Elle rangea sa broderie une heure plus tard, se concentrant difficilement et tenta d'aller dormir, voyant qu'elle n'arriverait à rien. Mais la nuit fut entrecoupée, son esprit la travaillant face à cette situation désagréable pour elle et ce conflit toujours installée.

Un peu fatiguée au réveil, elle se força pourtant à se lever et alla prendre un bain, frottant et mouillant son visage et ses yeux pour se réveiller un peu avant de se sécher, ayant prit soin de prendre son bain tôt en sachant qu'elle devait aussi soigneusement essuyer ses plumes. Elle enfila un pantalon, des ballerines et un chemisier simple avant de démêler ses cheveux et de soupirer, s'étirant un peu pour réveiller ses muscles endoloris avant d'entendre frapper. C'était la petite domestique qui la prévenait pour le petit-déjeuner. Shama déclina l'invitation, n'ayant vraiment pas d'appétit. Mais, inquiète, la petite domestique insista si lourdement que l'oiselle capitula et lui demanda alors juste un thé qu'elle s'empressa de lui amener. Un nouveau soupir passa ses lèvres alors qu'elle était assise à terminer sa tasse. Elle eut d'ailleurs juste le temps de finir avant d'entendre qu'on l'appelait en bac pour partir. Rendant la tasse à la jeune fille, elle descendit d'un pas lent et trahissant un peu son peu d'envie de descendre. Mais elle se présenta tout de même de le hall, restant polie malgré la tension qu'on devait sentir dans l'air.


-Bonjour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Localisation : près de Shama
Messages : 43
Date d'inscription : 09/01/2018
Infos fermées
MessageSujet: Re: Première arrivée au manoir Kentburry [PV Shama]   Dim 18 Fév - 20:51

Première arrivée au manoir Kentburry...
« O Fantaisie, emporte-moi sur tes ailes pour désennuyer ma tristesse !»

[Feat Shama]

- Bonjour Shama

Il l’invita à descendre pour le rejoindre avant d’aller s’habiller pour sortir invitant la jeune oiselle de feu à en faire de même. Il était certes épuisé de sa nuit casi blanche pour autant il ne décalerait pas les courses qu’ils devaient faire avec la jeune Shama. Il tenait toujours parole cela ne changerait pas à cause d’un peu de fatigue fois de Seiran ! Une fois prêt et veillant à ce que cela soit le cas pour la jeune fille il la poussa doucement d’une main dans le dos vers l’extérieur la conduisant vers la voiture que le chauffeur avait sortie à se demande peu avant. Il lui ouvrit la portière et la fit entrer faisant de même s'installant sur la banquette à ses côtés.


- Au centre-ville Paul s’il te plait.


Le chauffeur acquiesça et démarra la voiture alors que Seiran regardait dehors essayant de ne pas montrer sa fatigue et aussi et surtout pour se redonner une contenance. Il n’osait pas trop s’adresser à l’oiselle de feu qui avec l’altercation de la veille était sans doute sur ses gardes si l’on puis dire mais il n‘allait pas non plus l’oublier cela ne lui ressemblait pas d’une part mais aussi et surtout car il ne voulait pas rester sur cette « dispute » avec la jeune fille. Il désirait une compagnie peut-être une compagne par la suite serait une vision qu'il aurait mais si il avait pris la jeune hybride avec lui c'était pour avoir une compagnie et il voulait le lui faire comprendre tôt ou tard.


- Vous avez-pu bien dormir au moins j’espère ?

Question sans doute banale, mais qui pour renouer le contact lui semblait tout à fait convenable. Il attendit donc tranquillement, d’obtenir une réponse de Shama tout en regardant le paysage défilé par la fenêtre de la limousine noir. Le centre-ville n’était plus très loin en voiture d’ailleurs. Il fallait s’occuper de lui faire des habits sur mesure et lui racheter tous ce qui est de première nécessité en tout premier lieu pour le reste on verrait bien. Une fois arrivé il l’aida à sortir de la voiture et pour éviter de la prendre dans la foule il la prit doucement par la main et avança vers les magasins spécialisés pour les hybrides.

- On va commencer par cette boutique de lingerie je t’attendrais au niveau de la caisse tu peux te débrouiller seule dans cette boutique je pense.

Et oui Seiran restait un gentleman tout de même et il n’était pas très à l’aise dans ce genre de boutique alors il ne fallait pas lui demander de fouiller non plus à moins de vouloir le voir virer au rouge tomate peut-être. Aussi poussa-t-il doucement la jeune oiselle vers les rayons et patienta près de la caisse en regardant tout sauf les rayons de lingerie. Préférant largement se concentré sur l'activité dans la rue que celle du magasin et tenat surtout à faire bonne figure malgré sa fatigue, certes ce n'était pas une petite nature tout de même mais la fatigue pouvait terrasser n'importe qui et lorsque celle-ci venait du fait d'avoir trop cogité cela 'était jamais très bon.

Codage par Libella sur Graphiorum
.com/]Graphiorum[/url]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 41
Date d'inscription : 08/01/2018
Infos fermées
MessageSujet: Re: Première arrivée au manoir Kentburry [PV Shama]   Dim 18 Fév - 20:52

Cette journée allait s'avérer très, très longue...Du moins cette matinée, car elle avait certes besoin de quelques vêtements supplémentaires, certains étant même plus que nécessaires, mais elle n'était pas pour autant du genre à mettre dix ans avant de se décider. Elle était quand même capable de connaître ses goûts, ses envies etc....et de fait, elle savait vers quel type d'habillement se diriger sans avoir l'utilité de tourner en rond cent fois dans le magasin avant. De plus, elle n'aimait pas ça. Qu'est-ce que cela pouvait bien apporter de passer 3 heures dans le même magasin juste pour finalement ressortir sans rien ? En un coup d'oeil on était capable de le voir non ? Sentant une main la pousser dans le dos, l'oiselle bougea légèrement ses ailes, se disant qu'elle avait bien vu la voiure et était capable d'y aller sans qu'on l'y incite. Mais elle resta silencieuse, se contentant d'avancer jusqu'au véhicule, laissant son maître lui ouvrir la porte en retenant un soupir à l'idée que c'était plutôt elle qui aurait dû le faire et entra dans la voiture, mettant sa ceinture en faisant attention à ses ailes.

Elle posa ses deux mains l'une sur l'autre sur ses jambes, le dos droit en regardant devant elle sans un mot, sentant la limousine démarrer. L'hybride s'efforçait de ne pas détourner le regard sur le paysage ou autre mais de garder une contenance neutre et habituelle. Cela aurait été montrer un signe de faiblesse et au vu de la situation déjà houleuse, ça n'était pas vraiment une bonne idée, du moins de son avis. Cependant, cela ne l'empêchait pas de réfléchir à tout cela.... Elle craignait vraiment le futur à l'idée qu'il ne soit rempli que d'altercations comme celles de la veille ou même uniquement de désaccord un peu tout le temps. Elle dû néanmoins sortir malgré elle de ses réflexions pour donner une réponse courte et brève.


-Bien merci.

Mensonge, mensonge, elle avait domi oui mais d'une manière agitée, peu agréable etc....MAis cela elle n'allait évidemment pas l'avouer à son maître. Pourquoi ? Sujet d'inquiétude, discussion à nouveau délicate tout ça tout ça....et elle se savait en mauvais état donc peu apte à se défendre ou faire valoir son point de vue, de fait mieux valait éviter les discussions de ce genre de peur de perdre. La voiture s'immobilisa alors après quelques temps. Comme elle devait s'en douter il vint lui ouvrir et elle sortit, déployant un peu ses ailes avant de les refermer pour les étirer. Elle fut cependant plus étonnée de le voir prendre sa main de la sorte, la gênant quelque peu de cette proximité. Elle s'efforça de se répéter qu'il s'agissait seulement d'un moment d'éviter de la perdre dans la foule. L'écoutant, ses joues rougirent alors cette fois un peu plus. L'idée d'aller dans un tel magasin n'était déjà pas évidente, mais en plus avec un homme et..son maître.... Elle s'efforça de ne plus y penser et entra avec lui dans la boutique.

Shama acquiesça simplement, trop heureuse de s'éloigner de lui au vu du magasin dans lequel ils étaient et jeta un coup d'oeil circulaire avant d'approcher d'un rayon. Elle regarda plusieurs modèles pour en trouver un blanc, avec les deux culottes assorties. String ? Mais oui bien sûr, aucune utilité. Nonj'ai bien dit les culottes assorties, le tout en imitation dentelle très jolie. Bref ayant du blanc elle passa ensuite au noir afin d'avoir une autre couleur selon ses tenues. Le modèle était différent mais tout aussi joli que le blanc et avec les deux culottes aussi. Finalement elle prit deux noirs et revint vers le blanc pour en prendre un second. Puisqu'il s'agissait des deux couleurs qu'elle portait le plus autant miser surtout sur celles-ci. Mais elle pouvait aussi prendre du beige peut-être ou du crème. Elle en trouva finalement un plutôt rouge qui lui tapa dans l'oeil puisqu'elle aimait cette couleur, et finalement son crème aussi. Ils étaient de modèle différents mais tous en dentelles, enfin imitation dentelle avec quelques rubans discrets. Au cas où elle prit aussi un collant noir, un beige, s'il advenait qu'elle porte des robes, et des petits socquettes beiges pour, comme aujourd'hui, quand elle porte ses ballerines avec un pantalon.


-J'ai terminé

Shama était revenue en caisse avec ses achats. Cela semblait beaucoup certes, mais c'était peu si on pensait que c'était pour lui refaire une garde robe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Localisation : près de Shama
Messages : 43
Date d'inscription : 09/01/2018
Infos fermées
MessageSujet: Re: Première arrivée au manoir Kentburry [PV Shama]   Dim 18 Fév - 20:55

Première arrivée au manoir Kentburry...
« O Fantaisie, emporte-moi sur tes ailes pour désennuyer ma tristesse !»

[Feat Shama]

Un peu mal à l’aise dans un tel magasin, le jeune Seiran regardait ailleurs en attendant la jeune oiselle de feu. La fatigue le menaçait de prendre plus d’ampleur à mesure que le temps passait, mais il se contrôlait il ne devait pas flancher devant Shama cela il ne le voulait pas, aussi il pria qu’elle ne mette pas dix ans à choisir et la remercia intérieurement en la voyant revenir si vite tout en lui disant qu’elle avait terminée.

- Bien payons le tout.

Il laissa la jeune oiselle de feu poser le tout à la caisse et paya rapidement avant de prendre les sacs de la jeune fille et sortir du magasin ou attendait le chauffeur et de lui confier les sacs qu’il ramena à la voiture. Posant une main dans le creux du dis de la jeune hybride, il la poussa doucement en direction du prochain magasin veillant à ce qu’elle ne se fasse pas bousculer dans la foule et ne risque de se perdre avec toute cette agitation. Il la fit entrer dans la prochaine boutique pour ce qui leur manquait cette fois il resta avec elle gardant une certaine distance mais la laissant choisir seule ses habits il voulait qu’elle soit à l’aise dedans.


- Prends ce que tu veux on ira ensuite voir quelqu’un pour faire les modifications nécessaires pour les habits afin que tu sois plus à l’aise avec tes ailes.

Il regardait un peu autour et la laissa momentanément pour aller dans le rayon homme et se reprendre deux trois bricoles dont il aurait l’usage. Il rejoignit ensuite sa jeune compagne doucement pour suivre le mouvement. Il n’aimait pas particulièrement faire des emplettes mais la compagnie de la jeune oiselle de feu même si tendue depuis son arrivé chez lui était loin d’être des plus désagréable. Au moins voyait-il quelqu’un d’à peu près de son âge autre que son personnel. Cela le changeait il fallait bien se l’avouer bien qu’elle est un tempérament peu facile du fait qu’elle restait buté sur son apprentissage en même temps il s’y prenait sans doute trop maladroitement ce qui n’arrangeait rien à la situation il devait le reconnaitre. Il se reconcentra en voyant qu’elle semblait avoir tous ce qu’il lui fallait mais pour s’en assurer il lui posa directement la question.


- Tu as tous ce qu’il te faut tu es bien sûr Shama ? Au besoin on reviendra lorsque cela sera nécessaire alors n’hésite pas à me le faire savoir le moment venu d’accord ? L’argent n’est vraiment pas un problème donc ne te sens pas gênée si tu as besoin de quoique ce soit.

Attendant d’avoir l’assurance qu’il pouvait se diriger vers les caisses vues qu’elle semblait avoir fini ses essayages il se décida à tenter d’instaurer un dialogue dirons-nous plus ou moins amicale ? C’est ça enfin c’est ce qu’il voulait, pas sûr qu’il en serait tout à fait capable vu son peu de contact social.

- Je sais que l’on est pas parti sur des bases… simples disons, mais vu que l’on va vivre ensemble tu ne crois pas que l’on devrait au moins chercher à s’entendre un minimum ? Tu sais je ne suis pas habitué à côtoyer du monde autre que mon personnel alors je ne sais pas toujours comment me… Comporter alors je suis sans doute maladroit mais je suis sincère.

Décidément en communication ce n’était vraiment pas ça il ne savait pas y faire et ce n’était sans doute pas le meilleur moment d’en discuter même si le magasin était presque désert en population si on pouvait dire cela. Il est vrai que le magasin ne comptait pas beaucoup de client en cet heure matinal ce qui lui convenait parfaitement car il n’aimait vraiment pas être serré comme une sardine dans un magasin cela était trop étouffant à son goût.

Codage par Libella sur Graphiorum


Dernière édition par Seiran de Kentburry le Dim 18 Fév - 21:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 41
Date d'inscription : 08/01/2018
Infos fermées
MessageSujet: Re: Première arrivée au manoir Kentburry [PV Shama]   Dim 18 Fév - 20:58

Espérant ne pas avoir mis trop de temps dans sa recherche de sous-vêtements, la jeune oiselle était revenue vers la caisse, étant tout de même reconnaissante à son maître de ne pas l'avoir suivie. Autant cela ne la gênait pas d'acheter des sous-vêtements, autant qu'un homme soit près d'elle pour voir ce qu'elle achetait et donc allait porter était tout de suite un peu gênant quand même....Shama était tout de même assez pudique, n'ayant pas vraiment été conçue pour un pervers qui aurait voulu profiter d'elle et peu éduquée donc aux choses plus intimes ou relations hommes femmes, si vous comprenez le sous-entendu. Approchant, elle acquiesça et déposa ses articles sur le tapis de caisse, répondant à la vendeuse qu'elle avait en effet trouvé tout ce qu'elle voulait. Elle laissa son maître payer, ne pouvant faire autrement et fit le tour dans le but de prendre les sacs....chose que son maître encore une fois anticipa car il les attrapa pour sortir. Soupirant légèrement, Shama suivit alors qu'il déposait les achats rapidement dans la voiture. Elle aurait pu porter quand même pas besoin d'être aussi galant surtout avec elle.....

Elle eut un petit sursaut en sentant sa main dans son dos, peu habituée encore à son contact et avança doucement, prenant soin de garder ses ailes près de son dos pour éviter qu'elle ne soit embarquée involontairement par un passant et qu'elle ne se blesse. Les gens étaient tellement peut précautionneux avec les autres, encore plus avec une hybride. Entrant doucement, elle salua poliment les vendeuses, approchant. Elle avait déjà pas mal de vêtements mais elle pourrait en reprendre quelques uns, n'ayant prit que le minimum hier. Elle prit un chemisier, deux pulls, un léger et un plus épais et un jean. Elle allait se diriger vers les vêtements de nuit lorsqu'elle entendit son maître s'adresse à elle, elle se tourna alors pour l'écouter.


-J'ai bientôt terminé. Je n'ai guère besoin de beaucoup de choses pour me vêtir, j'allais terminer avec les vêtements pour la nuit.

Voyant son maître s'éloigner, elle en profita pour aller dans ce rayon, regardant et prenant un pyjama effet soie rouge sombre composé d'une chemise et d'un pantalon, une nuisette arrivant aux genoux à bretelle effet soie aussi de couleur ivoire et une similaire mais longue jusqu'aux chevilles de couleur noire. Ayant prit le tout, elle commença alors à chercher son maître pour voir s'ils pouvaient y aller, mais encore une fois il arrivait déjà à sa rencontre, elle acquiesça alors à nouveau

-Comme je vous l'ai dit je ne suis pas du genre à collectionner les vêtements ou autre, il me faudra juste d'autres chaussures et nous en auront terminés. J 'ai plusieurs tenues à porter, des sous-vêtements et des tenues pour la nuit donc cela ira parfaitement. A moins que je n'ai besoin de vêtements spécifiques?

Elle repensa surtout à la sortie de l'opéra de la veille où elle aurait dû aller et qui devait demander une tenue un peu plus habillée, mais n'étant pas de ce monde là, elle n'avait pas jugé utile d'en prévoir une. Son maître lui dirait bien assez tôt de toute façon. Elle suivit le jeune homme vers la caisse tout en l'écoutant, déposant les vêtements à nouveau à la caisse pour laisser la vendeuse les passer et les encaisser, écoutant en même temps son maître qui lui parlait à nouveau....D'un sujet en effet assez délicat. Le laissant payer, elle anticipa cette fois et attrapa les sacs avant lui pour les porter, vu le peu de poids qu'ils avaient, laissant échapper un léger soupir.

-Au vu du caractère opposé que nous avons mentalement je ne suis pas vraiment sûre qu'une véritable entente soit envisageable pour le coup.....Notre vision et conception de plusieurs choses sont totalement différentes et sans doute peu compatible il semble donc assez difficile de se dire que l'on arriverait à se mettre d'accord sur quelque chose....

Rien qu'à voir l'éclat de la veille cela n'annonçait pas vraiment quelque chose de bon, elle n'était pas contre s'entendre avec lui au contraire. Mais leur caractère ne leur permettrait pas elle le sentait, il y aurait toujours une dispute ou quelque chose. Peut-être qu'elle était défaitiste ou refusait simplement de se rapprocher de quelqu'un de peur d'une trahison aussi, mais elle se disait que ça serait le mieux pour elle et pour lui de garder ses distances. Se détournant, elle sortit alors de la boutique pour déposer comme la fois précédente les sacs dans la voiture, reculant et suivant son maître vers le dernier magasin, à savoir celui pour les chaussures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Localisation : près de Shama
Messages : 43
Date d'inscription : 09/01/2018
Infos fermées
MessageSujet: Re: Première arrivée au manoir Kentburry [PV Shama]   Dim 18 Fév - 20:59

Première arrivée au manoir Kentburry...
« O Fantaisie, emporte-moi sur tes ailes pour désennuyer ma tristesse !»

[Feat Shama]

Seiran c’était donc éloigner un peu pour prendre deux trois choses dont -il aurait besoin puis écouta la jeune oiselle de feu lui dire qu’elle allait vers les vêtements de nuit et qu’elle n’avait pas non plus besoin d’un trop grand nombre d’affaire. Il n’insisterait donc pas là-dessus bien que l’argent ne sois aucunement un problème pour lui. Ceci dit Shama était têtu et avait une idée toute fait de ce que devait être sa vie et là-dessus leur point divergeait sérieusement. Enfin il la suivit donc dans la zone où elle trouverait ce qu’elle cherchait tranquillement puis une fois que tout fut pris alla directement en caisse payer tous leurs achats.

- Pour ce qui est des tenues de soirée il y en à deux prise la dernière fois cela suffira on ne sortira pas tant que cela mais sans parler d’habit si il y a d’autre chose dont tu as besoin l’argent n’est pas un problème alors n’hésite pas à me le dire. Autant que tu es tous dès le départ. De même quand il te manque quelque chose signale le moi pour qu’on ailles te chercher cela.

Une fois les sacs pris et mis dans la voiture va à la boutique suivante pour les chaussures de la jeune oiselle de feu et la pousse doucement à l’intérieur la laissant aller choisir ce qui lui plaisait. Il n’allait pas la coller dans le magasin non plus et attendit donc à l’écart. Il le savait bien que la cohabitation semblait mal engagée surtout au vu des dernières paroles de la jeune femme mais en devant vivre ensemble autant faire des efforts non.

- Cela veut-il dire qu’il ne faut pas essayer pour autant ? je conçois fort bien que l’on t’ais inculqué une manière d’être en tant qu’hybride cela ne signifie pas pour autant que c’est la seule possibilité tu sais. Je doute d’être le seul maître si je puis dire à traiter son hybride en être égal. Vous ne revêtez pas pour tous un objet même si pour une grande majorité c’est le cas malheureusement. Je doute fort en outre que vous traitez comme des objets que l’on peut aisément remplacer soit quelque chose de réellement bien surtout que pour certain vous êtes aussi des exutoires si je puis dire pour avoir vu certains traitements infligés à d’autres hybrides je ne pourrais jamais agir ainsi avec toi.

Marque une légère pause il ne voulait pas la brusquer non plus dans ses propos. Il fallait l’apprivoisez doucement il en avait bien conscience mais était maladroit puisque peu habituer à être sociable avec autrui. Un comble pour un jeune homme de bonne famille me direz-vous et pourtant c’était le cas pour le jeune Seiran.

- Je ne suis guère doué dans ce domaine n’ayant que peu de contact avec les autres pour autant je vois plutôt notre cohabitation comme une sorte de… comment dire… Colocation ? je veux que tu puisses prendre tes marques et que tu fasses les choses comme tu en as envie et non pas juste comme tu devrais les faires vis-à-vis de moi. Si tu veux aider pour la maison ou autre fais-le mais parce que tu veux aider, mais pas comme si c’était un ordre que je t’aurais donné. Je ne veux juste pas que tu te sentes obliger de ou bien que tu crois que j’ai tous les droits sur toi comme on en a sur les objets. Je ne traite déjà pas mon personnel ainsi je ne commencerais pas avec toi.

Seiran jaugea l’impact de ses paroles sur la jeune fille tout en se dirigeant vers les caisses pour régler les derniers achats de cette boutique. Il n’était pas sûr d’avoir réussi à se faire comprendre comme il faut mais en même temps vu le tempérament de feu de ladite demoiselle il ne pouvait etre sur de rien c’était bien là l’ennuie quelque part. Aussi attendit-il d’avoir son point de vue sur la question mitigée quant aux répliques qu’elle pourrait lui apposer vis-à-vis de sa vision du lien qui les unissait en quelque sorte. Il voulait vraiment que cela se passe bien mais comment s’y prendre au juste ? Il ignorait tous de cela donc forcément il tâtonnait un peu pour trouver la façon de faire et s’était bien normal en un sens.

Codage par Libella sur Graphiorum


Dernière édition par Seiran de Kentburry le Dim 18 Fév - 21:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 41
Date d'inscription : 08/01/2018
Infos fermées
MessageSujet: Re: Première arrivée au manoir Kentburry [PV Shama]   Dim 18 Fév - 21:01

La journée se passait pour le moment de manière calme et presque détendue. Aucun ennui à l'horizon, pas de dispute ou d'éclat de voix. Ils arrivaient même à échanger quelques mots sans s'énerver ce qui était plutôt positif, du moins de l'avis de la jeune femme. Car vu la veille et le cataclysme, elle n'était même pas sûre de ne pas finir la journée à s'étriper avec son propre maître. Lui était calme, Shama l'était aussi mais elle était tout de même moins paisible après un petit moment à se retenir. Elle gardait pour elle se retenait mais elle savait aussi que si elle éclatait, elle pourrait avoir un geste ou une parole plutôt déplacée qui pourrait peut-être la renvoyer à l'animalerie clairement ....Elle ne savait même pas si cela serait une bonne ou une mauvaise chose....Elle n'était pas malheureuse ici mais elle ne semblait pas être l'hybride la mieux adaptée à ce maître qui voulait aider tout le monde..... La jeune femme ne dit rien et alla vers les caisses, semblant réfléchir.

-Peut-être prendre quelques affaires de broderie en plus, j'ai beaucoup avancé la première et elle était assez petite je risque de manquer de modèles ou encore de fil.....Voir peut-être quelque chose pour dessiner aussi, pour le reste je ne fais pas grand chose au niveau des loisirs, mis à part lire mais vous posséder déjà une belle collection de livres.

L'oiselle n'aimait pas réclamer ainsi et faire dépenser son maître, mais d'un autre côté vu ce qu'il lui avait dit elle n'était pas prête de faire quelque chose au manoir donc autant occuper ses journées...Alors elle aimait encore mieux avoir ce qu'il lui fallait pour ne pas avoir à toujours être après lui. Elle le suitvit dehors pour poser les sacs et marcha vers la boutique pour les chaussures, ses joues rosissant un peu à son geste. Il avait une drôle de manie à toucher son dos... Bougeant un peu son aile pour s'éventer, elle entra et commença alors à chercher quelques paires. Elle avait déjà des ballerines noires, elle prit donc une paie de bottines noires au cas où il ferait mauvaise, une paire de chaussures à talons si elle avait besoin d eporter des robes plus habillées et quand même une paire de botte et une autre de ballerines. Pour une femme cela devait faire peu. Tout en cherchant, elle se permit de répondre.

-Je n'ai jamais dis que c'était la seule possibilité mais c'est la mnière dont j'ai été éduquée et que je conçois également. Dois-je obligatoirement changée et non pas être acceptée comme je suis ? Car à vous entendre j'ai l'impression que c'est ce que vous avez envie de faire justement, changer ce que je suis pour entre dans le moule qui vous convient. Je n'ai jamais dis que servir d'agrément à une femme moqueuse et hautaine avec moi m'a plût, mais me faire traiter comme une princesse de votre part n'est pas quelque chose de plus logique pour moi.

Ses ailes se refermèrent un peu sur elle à cette évocation douloureuse. Bien entendu qu'elle n'avait pas apprécié de finir en objet de décoration de part le passé simplement parce qu'elle était croisée Ara. Mais d'un autre côté elle n'avait pas plus de droit non plus de vivre comme une Reine, elle n'était pas totalement humaine et pas destinée à ça. Les choses devaient rester à leur place c'était tout, mais pour quelqu'un qui avait toujours tout eu y compris la liberté cela devait être une chose compliquée à comprendre que sa manière de penser. Peut-être devrait-elle lui apprendre des choses elle aussi plutôt que ce soit lui qui veuille, lui faire comprendre comment elle fonctionnait. L'oiselle lui tourna le dos pour aller vers les caisses tout en l'écoutant, l'humeur plus maussade après avoir dû lui parler de ses maîtresses passées et posa les articles sur la caisse.

-Une colocation implique un niveau d'égalité entre les deux personnes, et je ne puis participer financièrelent à quoique ce soit donc je doute que cela soit possible. Je ne serai jamais votre égal c'est un fait. Et je suis pourtant une domestique comme une autre, avec des attributs supplémentaires mais mon but premier est de servir rien d'autre.....Je ferai ce que vous êtes capable de me laisser faire dans le manoir en dépit de vos domestiques et sinon je resterai dans ma chambre.

Si c'était pour sortir et être dévisagée par les autres humains vivants dans le manoir parce qu'elle était une hybride, comme elle l'avait souvent constaté elle préférait encore rester seule. Prenant le sac elle sortit avec son maître pour le déposer dans la voiture, refermant la portière en attendant de voir s'ils iraient ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Localisation : près de Shama
Messages : 43
Date d'inscription : 09/01/2018
Infos fermées
MessageSujet: Re: Première arrivée au manoir Kentburry [PV Shama]   Dim 18 Fév - 21:03

Première arrivée au manoir Kentburry...
« O Fantaisie, emporte-moi sur tes ailes pour désennuyer ma tristesse !»

[Feat Shama]


- Peut-être prendre quelques affaires de broderie en plus, j'ai beaucoup avancé la première et elle était assez petite je risque de manquer de modèles ou encore de fil... Voir peut-être quelque chose pour dessiner aussi, pour le reste je ne fais pas grand-chose au niveau des loisirs, mis à part lire mais vous posséder déjà une belle collection de livres.

Tel avait été la réponse de la jeune oiselle de feu et il se dit que c’était en soit déjà un progrès qu’elle concède à lui donner des indications sur ce qu’elle aimait à faire. Bien sur il ferait tout pour qu’elle est de quoi s’occuper en permanence ne voulant pas qu’elle s’ennuie au manoir vu qu’il avait tout de même certaines obligations. Il poursuivit avec elle leurs courses tout en écoutant ses réponses avec le plus grand calme ils étaient non seulement en public certes mais surtout il ne voulait pas se disputer avec elle tout simplement.


- Il ne s’agit pas de vous faire changer loin de moi cette idée seulement…


Marquant une légère pause dans ses propos afin de rassembler ses idées pour ne pas être compris de travers le jeune Seiran pris son temps pour jauger la meilleure approche pour ce qu’il allait dire avant de poursuivre cette conversation en prenant une bonne inspiration.

- Je conçois que vous ayez votre propre idée qui est fonction de votre éducation tout comme mon idée sur la question est liée aussi à cela sur certain point. Je ne pense pas qu’il y est forcément l’une qui soit plus valable que l’autre après tout chacun ses points de vu mais je… Comment dire ce que ‘essais de vous dire c’est que je veux surtout que vous soyez à votre aise et fassiez ce que vous vouliez sans chercher mon approbation en permanence tout simplement. J’ai bien évidement conscience que cela peut aller à l’encontre de votre vision des choses d’une certaine manière mais ce que je veux dire par là c’est que je ne veux pas que vous vous sentiez obligé à voilà tout.

Une fois la caisse passée dans le magasin de chaussure et les affaire remise à la voiture, il l’entraîna par la main vers un magasin où elle trouverait son bonheur en matière de matériel de broderie, de dessin et autre. Il l’invit à prendre tout ce dont elle avait besoin tranquillement restant légèrement en retrait pour ne pas faire celui qui la colle encore une fois. Il espérait tout de même en finir vite pour pouvoir rentrer et aller se reposer la fatigue le prenant de plus en plus avec cette nuit blanche contrariante pour lui. Mis il ne voulait en rien pressée la jeune Shama ce n’était pas très courtois en plus. L’entendant parler de la colocation il ne fut pas surpris.

- Justement je ne vous interdits pas d’aider les autres domestiques si cela vous convient tut comme si vous désirez rester dans votre chambre vous le pouvez mais sachez qu’aucun membre du manoir vous jugera mal ils ne sont sans doute pas habitués certes à voir un hybride au manoir mais ils ne sont pas de ceux qui regarde de travers ou autre comme il y en a temps à l’extérieur.

Seiran se doutait plus ou moins que ce point-là devait malgré tout lui poser question ce qui lui paraitrait tout à fait justifier lorsqu’on analysait la situation de la jeune oiselle de feu. Il refusait qu’elle se sente comme un objet de décoration ou qu’elle ne e sente pas à sa place au manoir du moins autant que faire se peut. Le personnel du manoir était certes sur mais il pouvait comprendre qu’elle s’en méfie après tout. Sa vie n’avait pas dû être facile cela il en était certain mais à part tenter d’améliorer son quotidien il ne pouvait rien d’autre à l’heure actuel. Cela ne serait ‘ailleurs pas une mince affaire vu le tempérament de l’adorable demoiselle en question.

Codage par Libella sur Graphiorum


Dernière édition par Seiran de Kentburry le Dim 18 Fév - 21:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 41
Date d'inscription : 08/01/2018
Infos fermées
MessageSujet: Re: Première arrivée au manoir Kentburry [PV Shama]   Dim 18 Fév - 21:04

La situation était plus que délicate et avait du mal à se montrer aux yeux de la jeune oiselle comme quelque chose de possiblement positif ou menant à un moment de confort et de paix entre eux. Leurs visions de la vie étaient en totale opposition, radicalement même, alors trouver un terraind 'entente semblait plus que complexe....Voir impossible justement et c'est cela que Shama tentait de faire comprendre à Seiran. Il ne la changerait pas et elle-même ne pourrait pas le changer, ils pouvaient faire des concessions mais d'un autre côté leur idée fondamentale d'une relation maître / hybride, ne changerait pas donc l'accord ne serait pas trouvé. Elle l'écoutait malgré tout lorsqu'il répondait, mais...il hésitait apparemment. Il ne voulait pas la changer mais.... ? Shama ne dit rien en attendant qu'il termina sa phase. Elle en profita entre temps pour continuer son shopping et ne pas perdre de temps afin de finir vite, n'étant pas forcément à l'aise d'être dehors avec son maître. Non pas qu'elle en avait peur, mais elle savait qu'un événement comme la veille au soir pouvait arriver et en public, c'était de mauvais goût.

-Une hybride est là pour faciliter la vie et aider son maître au moindre besoin, nous ne sommes pas conçus dans le but de profiter de notre vie et de nos envies...


Triste et douloureux constat à faire, les envies, la volonté n'étaient pas ce qui prédominait chez les soumis semi-animaux. Ils n'avaient pas d'envie, si ce n'est celle de servir le maître sans broncher. Enfin sans briocher.....Ca cela avait du être loupé chez Shama car elle avait des limites. Prenant les sacs de chaussures et les mettant en voiture, elle sursauta un peu en sentant à nouveau sa main dans son dos pour suivre. Et ça....pourquoi la touchait-il ainsi...Même si toucher était peut-être un bien grand mot, mais les maîtres habituellement donnait l'ordre verbal de suivre et cela suffisait....Sur le chemin du magasin suivant, elle poursuivit sa réponse.

-Je ne suis là que pour rendre votre vie plus agréable si je le peux au vue des nombreux domestiques que vous avez déjà. Je peux être une compagnie, un ornement ou encore même....quelque chose plus utile encore si vous en exprimez le besoin....C'est pour cela que j'ai été créé et mise au mondre rien d'autre...


Cela n'enchantait pas Shama de dire tout cela....Après tout l'ornement elle l'avait déjà été et elle n'en gardait pas du tout un bon souvenir et puis.....dire qinsi qu'on est aussi destiné à des pratiques plus intimes selon le bon vouloir du maître, pour une femme, n'avait vraiment rien d'afriolant ou deréjouissant ! Mais malheureusement, c'était la réalité dure et cruelle....Les hybrides étaient créés pour cela et cela uniquement, elle énonçait des faits réels. Sans donner son avis sur la chose pour autant. Si Seiran lui ordonnait telle ou telle chose, elle devrait le faire pour la simple raison qu'elle était une hybride. Etouffant un léger soupir, elle laissa échapper presque malgré elle alors qu'elle pénétrait dans le magasin en question.

-Même le plus gentil des humains ne verra jamais un hybride comme humain mais comme quelque chose de différent....

C'était le propre de l'humain, elle l'avait appris avec sa mâitresse.....Déjà une petit différence jouait beaucoup mais là avec deux ailes dans le dos comme ça, ça n'était plus minime ! Silencieuse, elle entra et se dirigea vers les rayons pour prendre un panier et y mettre à l'intérieur deux ou trois tapis à broder assez longs qu'elle pourrait découper selon la taille des broderies, avec plusieurs modèles et une couleur de chaque fils. Elle prit une boîte avec compartiments et petites plaques afin de pouvoir les ranger soigneusement et noter la référence. Ayant fini elle alla vers le dessin, là il y aurait moins à faire. Prenant un calepin assez épais de papier dessin aquarelle, elle prit crayons de papier, gomme, un marqueur noir pour les contours ainsi qu'une petit boîte de crayons d'aquarelle avec le pinceau. Vérifiant en ayant fait le tour, elle revient pour poser les affaires à la caisse, voyant la caissière passer un à un tout ses articles qui soudainement lui semblèrent nombreux.

-Vous êtes vraiment certain qu'il était nécessaire que je puisse prendre autant de choses?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Localisation : près de Shama
Messages : 43
Date d'inscription : 09/01/2018
Infos fermées
MessageSujet: Re: Première arrivée au manoir Kentburry [PV Shama]   Dim 18 Fév - 21:05

Première arrivée au manoir Kentburry...
« O Fantaisie, emporte-moi sur tes ailes pour désennuyer ma tristesse !»

[Feat Shama]

Définitivement non il ne trouverait très certainement pas un terrain d’entente du moins pour le moment semblait-il après tout cela ne faisait que 2 jours de passes ensemble les choses iraient certainement en s’améliorant. Du moins Seiran l’espérait réellement car la jeune oiselle de feu lui était fort sympathique en un sens et même si leur vision des choses était diamétralement opposée, il sentait qu’un lien pourrait se tisser entre eux avec du temps. La question était de savoir quand exactement et comment cela évoluerait non ?

- Eh bien l’argent n’est comme tu as pu le remarquer pas un réel problème pour moi alors autant que tu prennes vraiment tous ce dont tu as besoin afin de pouvoir t’occuper lorsque je serais trop prix par mes affaires et mes cours. Je sais très bien que ma vision des choses va à l’encontre de tous ce que l’on t’a inculqué auparavant Shama pour autant comme je te l’ais dit je t’ai prise avec moi pour avoir de la compagnie pas une servante de plus pour la maison. Ce que j’attends de toi n’es pas non plus que tu sois un objet ou un ornement que je montrerais à mes connaissances cela ne m’intéresse aucunement non plus.

Cela ne serait pas non plus évident d’arriver à un certain consensus il en avait bien conscience-là n’était pas la question cependant ce qu’il désirait par-dessus tout c’était qu’elle est une vie plus agréable que ce qu’elle avait connue jusque-là. Seiran n’était pas idiot non plus il savait bien qu’il ne la changerait pas et ce n’était pas là son but premier à bien y réfléchir. Non ce que Seiran voulait c’était que la jeune oiselle de feu puisse voir que tous les gens n’étaient pas comme ce qu’elle avait connu que certain pouvait se montrer bienveillant sans avoir de mauvaises intentions derrière en sommes. Que la vie pour un hybride ne se résumait pas à ce qu’on lui avait raconté depuis sa création. Que même si elle n’était pas juste humaine elle avait le droit d’avoir des envies et d’être traité en tant qu’être vivant et non comme un objet.

- Ecoute je vais être clair avec toi je ne cherche pas un objet pour un coté plus intime comme certain peuvent le faire. J’estime que ce genre de rapport doit se faire avec des sentiments et pas en forçant quelqu’un tout simplement.  Si je t’ai prise avec moi c’est pour que tu me tiennes compagnie avoir quelqu’un de mon âge à mes côtés en sommes avec qui converser, se promener aller occasionnellement à l’opéra faire des tours en ville et que sais-je encore. On s’inquiétait de me voir si peu en contact avec les jeunes de mon âge car je suis solitaire c’est pourquoi sous ses conseils je suis partie en quête d’une compagnie et que je t’ai ramenée avec moi Shama.

Il continuait donc d’avancer vers la voiture calmement et y entra avec elle afin de retourner vers le manoir puisqu’ils avaient clairement fait le tour des boutiques à faire pour cette sortie-ci du moins ils auraient tous le temps d'y revenir aux besoins après tout. En attendant il espérait que cette discussion n’envenimerait pas les choses entre eux. Il savait que les débuts ne serait pas simple mais cela ne lui faisait absolument pas peur loin de là.

- Comprends-moi bien je comprends tout à fait ton point de vue c’est pourquoi je te dis ce que j’attends de toi ainsi tu seras quoi faire en sommes ici. Bien entendu tu auras des moments de libre où tu pourras faire ce qui te plait surtout lors de mes cours ou lorsque je serais dans mon bureau sur mes dossiers le but n’est pas non plus que tu t’ennuies ici. Je ne te demande pas non plus de changer comme je te l’ais dit mais pour moi te donner des ordres comme on devait t’en donner avant c’est compliqué. Je te dirais ce que tu peux faire ce que j’attends de toi mais je refuse catégoriquement e te forcer la main ou te montrer comme un objet ou t’utilise se serait contraire à mon éducation tout simplement . Pourras-tu faire avec cela ?

Non il ne le voulait surtout pas mais d’un autre côté il voyait bien que la jeune fille n’était pas à l’aise avec tous cela. Normale qu'ellesoit sur la défensive la jeune oiselle. Il ne pouvait vraiment pas lui en vouloir sur ce sujet-ci. Seiran sortit de la voiture et l’invita à faire de même ouvrant le coffre pour l’aider à porter tous ses sacs jusqu’à sa chambre. Il ne savait vraiment pas quoi rajouter à ce qu’il avait déjà dit donc se contentait d’attendre une réaction de Shama tout simplement.


Codage par Libella sur Graphiorum


Dernière édition par Seiran de Kentburry le Dim 18 Fév - 21:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 41
Date d'inscription : 08/01/2018
Infos fermées
MessageSujet: Re: Première arrivée au manoir Kentburry [PV Shama]   Dim 18 Fév - 21:14

Shama n'aimait pas ça. Elle n'aimait vraiment pas ça. Déjà pour les vêtements, elle y était un peu contrainte à cause du fait que c'était là quelque chose de vital, donc elle n'avait trop rien dit même si elle était quelque peu gênée de tout cela. Mais là se voir acheter autant de choses, nécessaires pour ses occupations, cela allait être utilisé bien entendu, mais sachant que c'était lui qui payait cela, elle n'aimait pas du tout. Et elle savait aussi que vu comme c'était parti elle n'était pas prête de pouvoir le lui rembourser.... Il était déjà limite à la laisser faire ce qu'elle voulait, alors qu'elle était normalement là pour le servir et obéir, alors l'idée de le rembourser elle ne devait même pas y penser logiquement. Jamais son maître, enfin Seiran, n'accepterait ça ou même ne la laisserait faire. Etouffant un soupir elle était donc allée en caisse afin de tout déposer et de lui faire quand même part de sa question, peu étonnée de sa réponse.

-Certes mais je n'aime guère être une source de dépense en sachant d'autant plus que cela n'a rien de vital puisque je pourrais m'occuper en faisant le ménage du manoir ou en aidant les domestiques au lieu de broder ou  dessiner.... Et non en effet je pense que nos conceptions de tout cela ne pourront pas un jour se réunir. Vous avez des principes que je n'ai pas et inversement. Tout comme je ne peux pas comprendre qu'un hybride par exemple comme moi avec un gêne d'oiseau comme le ara ne soit pas pour vous l'occasion de me montrer à vos amis ou de vous servir normalement de moi comme mon utilisation de base.

L'oiselle regarda la caissière passer un à un les articles alors qu'elle continuait de songer à tout cela. Même si elle voulait oublier tout ça elle n'y arriverait pas, la situation n'étant pas arrangée et elle n'y serait pas, elle ne risquait pas de passer à autre chose...Laissant son maître payer, elle prit le sac pour retourner à la voiture, quittant alors la boutique.

-Vous n'avez vraiment pas trouvé mieux que de prendre une hybride pour compagnie ? Vous devez avoir tant de jeunes femmes de votre rang qui pourraient mieux remplir ce rôle, peut-être même pour devenir une compagne définitive.


C'est vrai d'ailleurs. Pourquoi ce jeune homme n'avait-il pas eu l'idée de  chercher dans sa noblessse une jeune femme qui serait comme elle mais avec un rang et une possibilité de compagnie plus durable derrière ? Bien évidemment, jamais elle n'aurait posé la question directement, notant plutôt qu'elle demandait pourquoi une hybride mais pas vraiment une question directe. Elle évitait encore, sachant qu'on ne questionnait pas ainsi un maître. Montant en voiture la jeune femme restait silencieuse et pensive, ses mains posées l'une sur l'autre sur ses jambes alors qu'elle continuait de l'écouter. Ainsi cela serait ça.......Eh bien, au moins il lui confiait une tâche, elle devait positiver.

- Puisque c'est là la seule tâche que vous acceptez de me confier il n'y aura aucun mal à ce que je la remplisse aisément. Ca n'est guère quelque chose de complexe.

Elle devait se faire une raison, au moins il lui donnait une chose à faire autre que d'être un ornement. Entendant la voiture s'arrêter, la jeune femme sortit et allant prendre une partie des sacs afin de les remonter dans sa chambre. Ca allait lui faire pas mal de choses à remettre en ordre dans l'armoire plus ses affaires de broderies à ranger, mais au moins cela l'occuperait et peut-être justement que cela lui permettrait de ne pas trop penser. Mais ça n'était pas gagné. Posant les sacs sur le lit, elle les ouvrit et retira les étiquettes des vêtements, les pliant rapidement et les mettant dans l'armoire avant de ranger les chaussures au dessus, laissant les etiquettes dans les sacs pour ne pas en mettre partout. Elle prit ensuite le sac amené par Seiran et s'assit sur le lit, prenant les écheveaux pour commencer à les enrouler autour des petites plaques, pensive alors que son regard semblait un peu vite, sa voix osant s'élever très bas alors que ses mains continuaient ses gestes.

-Pourquoi est-ce moi que vous avez prit ? Il y avait énormément d'hybrides femelles dans cette animalerie et certaines qui auraient causées moins de soucis car elles auraient agit en meileure compagne selon votre demande. Alors si ça n'est pas que pour l'ornement que je représente, pourquoi moi alors?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Localisation : près de Shama
Messages : 43
Date d'inscription : 09/01/2018
Infos fermées
MessageSujet: Re: Première arrivée au manoir Kentburry [PV Shama]   Dim 18 Fév - 21:14

Première arrivée au manoir Kentburry...
« O Fantaisie, emporte-moi sur tes ailes pour désennuyer ma tristesse !»

[Feat Shama]

Vraiment Seiran ne savait vraiment pas comment agir avec elle par certains égards surtout avec ses interrogations sur le pourquoi elle et pas une jeune fille de sa condition ou bien pourquoi elle plutôt qu’une hybride plus docile et tout et tout. Il pris le parti au départ de lui renvoyer la question en lui disant et pourquoi pas elle justement mais il s’abstient cherchant comment lui expliquer les choses sans pour autant que cela soit tourner en une interrogation justement.

- Eh bien pourquoi je ne pouvais pas te choisir toi au juste tu m‘a plut d’une certaine manière et pas pour te voir finir énornement à cause de ta rareté ou autre mais d’une certaine manière j’ai sentis que cela pourrait marché si tu veux . En ce qui concerne me trouver une compagne de mon rang cela ne m’intéresse pas les filles de ce milieu… de mon milieu sont inintéressante pour moi je ne cherche pas une petite aie je cherchais simplement une compagnie, une amie dans un premier temps quelqu’un avec qui le pourrais partager des choses sans que cela soit motiver par l’argent ou autre tu comprends ?

Il ne savait vraiment pas si il s’y prenait correctement pour expliquer son point de vue mais il ne voyait pas comment l’expliquer autrement au juste. Il fallait tout de même qu’il y parvienne pour le bon déroulement de leur cohabitation non ?

- Ce que je t’ai dit cela ne signifie pas que je ne te demanderais pas d’aider à autre chose dans le manoir mais ta tâche principale sera de me tenir compagnie après tu peux aussi aider aux autres tâches dans le manoir sans problème. Les femmes de chambre ont pas mal de travail et ma chambre est souvent faite une fois sur deux donc tu peux t’en charger sans problème.

Lui proposer d’autre tâche pour qu’elle se sente utile aiderait peut-être mais il ne voyait pas trop quoi proposer de plus à l’heure actuelle aussi il verrait bien au fur et à mesure. Cela ne faisait que peu de temps qu’elle était chez lui il n’y avait rien qui pressait non plus dans la mesure où il lui avait dit sa principale occupation non ? D’ailleurs il fallait qu’il termine son explication non ?

- Pour ce qui est du fait qu’il y avait d’autre hybride qui était comment dire plus… Docile je tiens à préciser que je ne cherchais pas quelqu’un de soumis mais quelqu’un capable de me parler librement ayant donc un tempérament moins soumis si tu préfères. J’avais besoin de réaction pas juste un hybride prêt à dire oui sans aucune personnalité ou plutôt ce n’est pas tant qu’ils n’en ont pas mais qu’elle est bridée à un point elle qu’ils ressemblent à des poupées et cela je ne le voulais juste pas. Cela peut paraitre assez étonnant car la plupart recherche des hybrides plus que soumis mais moi ce n’est pas ce que je désirais tout simplement.

Marquant une courte pause tout en allant s’installer au salon en sa compagnie le jeune Seiran cherchait comment finir cette explication afin d’après attendre ses autres questions si il y en avait évidemment. Il valait mieux tout mettre à plat au départ plutôt que cela couve et ne complique la situation plus tard non ? Cependant cela risquait d’être long.

- Shama le fait est que ce que tu as connu par le passé est révolu dans le sens ou ici dans cette maison ce sera différent jamais tu n’auras à jouer les ornements avec moi pas plus que je ne te forçerais à des choses intimes comme pourrait sans doute le faire certains maitre avec leurs hybride je ne veux pas que tu es peur de moi sur ce genre de sujet. Je peux t’assurer qu’ici tu n’auras rien de ceci tu feras les tâches qui te seront confiées et tu auras des moments de libres aussi comme le reste du personnel du manoir.

Codage par Libella sur Graphiorum


Dernière édition par Seiran de Kentburry le Dim 18 Fév - 21:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 41
Date d'inscription : 08/01/2018
Infos fermées
MessageSujet: Re: Première arrivée au manoir Kentburry [PV Shama]   Dim 18 Fév - 21:18

-Peut-être n'avez-vous juste pas cherché suffisamment dans votre entourage ? Vous êtes vous-même il semblerait un maître différent des autres, alors pourquoi n'y aurait-il pas une femme différente elle aussi de ces jeunes femmes inintéressante et qui portait d'autres intérêts à votre personne qu'une envie de s'enrichir?

Reprendre les arguments et tout simplement les retourner en questionnement à son envoyeur. C'était aussi simple que cela pour le coup cette conversation et cela la continuait assez calmement puisque ce qu'elle disait restait logique. Et puis il semblait aussi l'avoir trouver différente, elle, des autres hybrides, alors ils ne devaient quand même pas être les deux seules exceptions qui confirmaient la règle ici. Tout en parlant et en éviter de le regarder en même temps pour garder son calme et sa tenue, ayant beaucoup de mal avec le contact visuel, elle enroulait doucement les fils autour de petits plaques cartonnées afin de préparer ses écheveaux et de les trier par couleur pour les ranger dans sa boîte.

-M'occuper de votre chambre correspond déjà plus aux tâches que l'on peut attendre d'un hybride....Autant je peux comprendre que des humains soient pris pour être des compagnies, des présences pour des discussions, des échanges, en somme une compagnie oui, mais les hybrides ne sont pas des humains et leurs sont inférieurs, ils sont plutôt là pour les tâches ménagères, les tâches de domesticité.


C'est ce que Shama croyait, puisque c'est non seulement ce que l'on avait pu lui dire durant son enseignement, et en plus ce qu'elle avait absolument toujours constaté. Lors de son séjour chez sa maîtresse, elle était traitée comme un objet et elle avait pu entendre les conversations de ses amies, qui pensaient de la même manière qu'elle sur la façon de traiter les hybrides. Certaines avaient pris des femelles pour avoir des aides habilleuses, qu'elles tiennent les garde-robe, range leur chambre etc... et d'autres des hommes....pour des choses moins avouables. Elle avait du mal à comprendre cela aussi pour le coup.

-Je pense qu'il y a quand même une différence entre un hybride qui parle librement, mais qui peut parler en obéissant et une hybride....plus apte à s'opposer à vous donc à se rebeller. Vous avez beau ne pas vouloir une personne qui ne réagit pas, qui est totalement soumis je doute fortement que vous puissiez apprécier une personne complètement à son opposée qui vous causera des problèmes et des disputes constante de par sa nature contradictoire à votre manière de penser.


L'ara rangea ses petits cartons déjà près dans la boîte en prenant soin de mettre dans un ordre de couleur logique. Elle aimait l'ordre et le côté « carré » des choses, on pouvait s'en apercevoir facilement avec la manière qu'elle avait de ranger ses objets ou ses affaires. Mettant de côté les petits papiers qui entouraient les fils dont elle n'avait plus besoin, elle prit une nouvelle brassée de fils pour continuer à les arranger, afin d'être tranquille le jour où elle se mettrait à sa nouvelle broderie. Tout en s'agitant ainsi, elle continuait d'écouter attentivement, pouvant rarement se contenter de simplement discuter sans autre chose.Mais l'oiselle sursauta en l'entendant, semblant se réveiller un peu de sa torpeur en sentant ses joues rougir alors que cette fois elle le fixait directement

- Je..Je n'ai pas peur de vous, vous vous faites des idées ! Je suis parfaitement capable de me défendre si jamais vous aviez tenter ce genre de choses ne vous méprenez pas en me prenant pour une ara fragile ! Je....Je sais juste que je doute que l'on trouve un terrain d'entente un jour vu à quel point on peut diverger sur tous les sujets!

Les joues rouges et gênée d'avoir abordé un tel sujet, elle reconcentra son regard sur ses petites plaquettes, continuant de les entourer de fil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Localisation : près de Shama
Messages : 43
Date d'inscription : 09/01/2018
Infos fermées
MessageSujet: Re: Première arrivée au manoir Kentburry [PV Shama]   Dim 18 Fév - 21:19

Première arrivée au manoir Kentburry...
« O Fantaisie, emporte-moi sur tes ailes pour désennuyer ma tristesse !»

[Feat Shama]

- Je n’ai sans doute pas suffisamment cherché je le conçois mais vu ce que j’ai pu voir lors de mes rares sorties cela ne me donnait aucunement l’envie de tenter d’essayer de chercher surtout. Et malheureusement non dans mon milieu les gens cherchent plus le prestige qu’autre chose ce qui complique sérieusement la tâche… certes il y a des… exceptions mais je ne les vois guère…

Seiran se surpris à penser qu’à défaut ‘autre chose ils semblaient avoir trouver un terrain de conversation neutre dirons-nous en parlant des tâches qui seraient dévolue à la jeune oiselle de feu. Il comprenait bien les séquelles laissées à la jeune Shama par son ancienne vie et que pour qu’elle puisse se défaire de cela il faudrait qu’il s’arme de patience et lui fasse découvrir sans pour autant y aller trop fort le nouveau monde qui s’offrait à elle ici.

- Sache que je préfère largement que tu me dises les choses plutôt que tu ne dises rien. Honnêtement si tu n’es pas d’accord avec quelque chose je ne t’en voudrais pas de me le signaler je ne suis pas là pour te corriger ou autre. Que nous ayons des points de vu divergent c’est un peu normal au vu de chaque éducation reçus pour autant tu ne me pose aucun problème particulier à cause de cela Shama. Après je ne pense pas que nos manières de voir soit si contradictoire que cela c’est surtout deux points de vu qui son confronte. Et tu apprendras du moins je ferais ce qu’il faut pour en tous les cas pour m’adapter autant que possible à ton point de vu sans chercher à te le faire changer totalement mais il faudra aussi que tu fasses des concessions de ton côté aussi pour que les choses se passe bien.

Non Seiran ne cherchait pas à la braquer en lui imposant d’emblée sa vision des choses mais en vivant au quotidien ensembles ils allaient devoir tous les deux eh bien adapter leurs points de vu à celui de l’autre pour la cohabitation en quelques sortes. Lors de ses derniers propos où il émit l’hypothèse de la mettre mal à l’aise, qu’elle est peur de lui en sommes, la réaction de l’oiselle le surpris un peu il ne s’attendait pas à la voir rougir mais trouva cela adorable, il ne put s’empêcher de lui sourire de manière craquante. Il n’y avait aucune moquerie de sa part dans se sourire ni dans le léger rire qu’il lui échappa mais la réaction de Shama et ses propos était aux yeux du jeune homme rafraichissant.

- Loin de moi l’idée de penser que tu serais incapable de te défendre Shama seulement… Je reste un homme et j’ai donc naturellement plus de force que toi et si de ma part tu n’as rien à craindre de ce point de vu là car je ne prendrais jamais un droit quelconque sur toi d’un point de vu… disons plus charnelle si je puis dire ,certains ne se gênerait pas malheureusement et je préférerais que lorsque tu sortes d’ici tu sois toujours accompagnée par quelqu’un du manoir si je ne suis pas disponible pour éviter tout problème ; Quant à dire que nous ne pourrions pas nous entendre je ne pense pas que ça soit le cas il nous faut juste apprendre à nous connaitre tout simplement.
Codage par Libella sur Graphiorum


Dernière édition par Seiran de Kentburry le Dim 18 Fév - 21:30, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 41
Date d'inscription : 08/01/2018
Infos fermées
MessageSujet: Re: Première arrivée au manoir Kentburry [PV Shama]   Dim 18 Fév - 21:20

-Vous avez pourtant pu voir apparemment chez moi une sorte d'exception, peut-être dûe au fait que je sois une ara et non un vulgaire oiseau certes mais là vous l'avez vu. De fait peut-être qu'il faudrait en effet chercher un peu plus en ce domaine.

Lentement, patiemment, elle continuait de ranger ses écheveux sur les petites plaques qu'elle avait achetée grâce à son maître afin de les mettre soigneusement dans sa boîte, restant concentrée sur cette tâche pour éviter d'avoir à le regarder tout en parlant. Sans savoir pourquoi, elle n'était pas à l'aise avec lui, peut-être parce qu'il n'était pas comme les autres maîtres ou hommes en général envers elle qui était une hybride. Elle ne pouvait si se douter et encore moins prévoir ses réactions ou ses gestes, ce qui la mettait dans un état de méfiance, tout du moins d'insécurité, elle ne maîtrisait pas la situation et était en quelque sorte vulnérable du fait qu'elle ne pouvait pas prévoir ses réactions et était aussi confrontée à des situations qu'elle ne connaissait pas. L'oiselle de feu ne voulait aucunement être en position affaiblie devant lui et c'est pour cela qu'elle maintenait cette distance physique et mentale entre eux en partie.

- Comme vous le dites  nos deux points de vues se confrontent, donc cela signifie qu'ils s'opposent et c'est le cas. Nos deux visions sont vraiment totalement contraires et par définition elles ne peuvent donc pas être mises côté à côte sans risque de faire des étincelles. Quant aux concessions je ne suis pas vraiment sûre que vous puissiez voir un jour ce genre de choses arriver de ma part, du moins à ce sujet précisément.

Shama était une hybride, elle connaissait sa place et s'adaptait aux volontés de son maître en bonne domestique, car c'était là le rôle des hybrides. Mais là il lui demandait d'accepter de faire des concessions sur sa vision des choses, sur une chose qu'elle avait appris depuis sa création et qui faisait ce qu'elle était, donc là c'était un peu impossible pour elle. Shama n'était  vraiment pas sûre que tout celap ourrait durer longtemps....Elle en était presque sûre, malgré elle, qu'il se lasserait d'elle et finirait par la ramener dans cette cage.....Et l'Enfer recommencerait pour elle....Parce qu'elle était incompatible avec ses attentes et n'arriverait pas às'adapter à ça.... Elle pinça un peu les lèvres à son sourire et son rire, détournant à nouveau les yeux pour se concentrer sur son fil qu'elle enroulait dans ses mains, reprenant un peu contenance.

- Vous auriez beau être un homme et plus fort que moi il n'empêche que si l'on sait ou frapper ou se défendre efficace il est encore possible de se sauver, surtout si l'on ne se laisse pas faire justement. Je n'ai jamais crains aucune homme et ce n'est pas maintenant que ça arrivera...Quant à sortir je ne pense pas que cela soit nécessaire je n'ai guère l'intention d'aller me promener ou toute autre chose en dehors du manoir....Et apprendre à nous connaître....je ne vois pas vraiment en quoi cela nous servirait, surtout pour vous.

Shama était encore plus gênée de devoir parler de ces choses, pour la simple et bonne raison que jusque là ce n'était pas un sujet qui avait été abordée ni au laboratoire ni part son ancienne maîtresse, bien évidemment. Elle n'était pas idiote et savait en gros comment cela se passait, ayant entendu certaines conversations de sa maîtresse et ses amies, mais elle savait uniquement qu'un couple était dénudé dans un lit généralement et avaient certaines caresses indécentes. Voilà, on allait pas aller loin n'est-ce pas ? Rien d'étonnant alors à ce qu'elle rougisse sous la gêne en entendant qu'il ne ferait pas ce genre de choses, imaginant avec un malaise présent ce que ça donnerait s'il le faisait. Elle serait plus que mal à l'aise elle le savait mais pour autant elle ne voulait pas se laisser aller à sa gêne actuelle, de peur de paraître faible ou autre devant lui et tentait donc de réagir au mieux, par bravade, malgré ses joues rouges. C'était de plus en plus risquée pour elle de le connaître avec tout cela, voilà pourquoi elle tentait de trouver des arguments pour contrer les siens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Localisation : près de Shama
Messages : 43
Date d'inscription : 09/01/2018
Infos fermées
MessageSujet: Re: Première arrivée au manoir Kentburry [PV Shama]   Dim 18 Fév - 21:21

Première arrivée au manoir Kentburry...
« O Fantaisie, emporte-moi sur tes ailes pour désennuyer ma tristesse !»

[Feat Shama]

Seiran la voyait ranger tout en conversant en sa compagnie calmement. Cela ne le gênait outre mesure d’ailleurs, elle pouvait bien faire ce qu’elle voulait et elle lui répondait c’est qu’elle pouvait tout à fait concilier les deux non ? Il l’écouta donc et sourit un peu à s dernière réplique cela venant de la jeune oiselle de feu ne l’étonna que peu voir même aucunement à bien y réfléchir. Il pouvait voir sa gêne par rapport au tournant de leur conversation. Même lui n’était guère à l’aise sur ce type de conversation néanmoins il voulait que les choses soit clair dès à présent pour Shama il ne voulait pas faire d’elle un objet de ce côté-là ni d’un autre mais autant ne pas envenimer la conversation.

- Certes en effet je ne le nie aucunement Shama mais si vous étiez immobilisée de sortes à ne pouvoir répliquer car je vous bloquerais de tout mon poids je doute que vous puissiez faire quoique ce soit bien que cela ne soit aucunement mon genre. Si je vous ais parlez de cela c’était juste pour vous faire comprendre que jamais je ne ferais de tel chose car je ne suis pas ainsi, ni plus ni moins.

Il ne voulait pas qu’elle le croit comme la plupart de ses maître exécrable bien qu’il doute qu’elle puisse penser de tel chose n’empêche qu’elle avait une certaine vision des choses qui était malheureusement à l’opposer de sa propre vision des choses à lui. Enfin il ferait avec et devrais au jour le jour trouver une solution à cela et puis c’est tout. Il trouverait bien à l’occasion après tout et pour le moment ce qu’il voulait c’est qu’elle se fasse à sa nouvelle vie.

- Shama je sais que l’on vous à inculquer certaine chose durant tout ce temps mais je ne peux pas agir comme vos anciens maîtres car je ne suis pas et ne serait jamais ainsi je… Cependant je n’ai pas non plus l’intention de vous renvoyer là-bas juste pour divergence d’opinion à ce sujet. Ceci étant dit puisque vous voulez aider laissez-moi vous dire que je ne m’y opposerais pas cependant je me réserve le droit de changer vos fonctions lorsque je trouverais cela nécessaire puisque comme je vous l’ais dit j’aimerais votre compagnie et apprendre à vous connaître et quoique vous en pensiez il est pour moi important de vous connaître. J’aime à connaître les personnes qui travaillent pour moi d’une manière générale.

Marquant une pause dans ses paroles, Seiran se réserva le droit de choisir un peu plus les prochains mots qu’il allait sortir. Non pas qu’il avait peur de les prononcer mais il voulait qu’elle prenne la pleine mesure de ce qu’il disait qu’elle entende chaque mot après libre à elle de tout retenir ou non mais il aurait tout dit ce qu’il avait à dire lui c’était déjà ça non ?


- Vous semblez chercher à contre dire chaque propos que je fais comme si votre point de vu était le seul possible or, il peut y en avoir une multitude. Certes vous pouvez trouver étrange que je puisse vouloir connaître les personnes qui travaille pour moi mais je trouve pour ma part cela tout à fait normal d’en savoir plus sur les personnes qui s’occupe de ma maisonnée. Je ne serais pas un bon châtelain si je ne me préoccupais guère de mon personnel à mon sens mes parents faisait de même je ne fais que faire comme il me l’on apprit. Ensuite si pour vous cela semble inutile pour moi, cela est important tous simplement. Je n’ai pas pour habitude de ne pas me préoccuper de mon personnel et cela a toujours été ainsi dans ce manoir et je ne déroge donc pas à la règle. Cela peut sembler étrange je le conçois mais ici c’est ainsi de plus il n’y a pas de mal à mon sens à vouloir en apprendre plus sur vous.


Si Shama ne semblait pas encline à vouloir changer son point de vu ce qu’il pouvait largement comprendre lui-même ayant du mal à comprendre le point de vue de la jeune oiselle de feu ou plutôt comment elle pouvait vraiment penser cela d’elle. Certes elle était hybride mais pour autant elle méritait un semblant de reconnaissance et pas d’être traité comme un vulgaire objet de décoration.

Codage par Libella sur Graphiorum
.com/]Graphiorum[/url]


Dernière édition par Seiran de Kentburry le Dim 18 Fév - 21:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 41
Date d'inscription : 08/01/2018
Infos fermées
MessageSujet: Re: Première arrivée au manoir Kentburry [PV Shama]   Dim 18 Fév - 21:23

-Et vous comme tous les hommes vous sous-estimez les femmes ! Qui dit que je n'ai pas appris à me défendre au juste ? Vous ne connaissez rien de moi et vous sous-entendez ce genre de choses déplacées. De toute façon que vous ayez prévu de le faire ou non ne change rien, c'est dans votre intérêt que cela n'arrive pas.

Shama n'était pas d'humeur à la concession sur ce sujet. Certes il est vrai qu'elle n'avait pas appris à se défendre, n'étant pas destinée à cela dans un but premier, mais elle avait déjà vu d'autres hybrides femelles capables de bien plus de forces qu'un homme alors pourquoi toujours penser que les hommes auraient sans arrêt le dessus s'ils le voulaient ? Ils se donnaient une supériorité gratuite qu'elle n'appréciait nullement, sans parler des hybrides mais plutôt des humaines même envers leurs semblables femmes. Et puis ce sujet la gênait également puisque, comme évoqué plus haut, jamais elle n'en avait parlé ou imaginé le déroulement auparavant, son créateur ayant préféré la laisser pure et innocente pour une future vente plus bénéfique. Elle trompait donc sa gêne malgré une légère rougeur en continuant son rangement de fils pour se concentrer un peu aussi sur autre chose, son instinct l'ayant prévenu depuis longtemps que la conversation semblant calme ne couvait qu'une nouvelle dispute en préparation.

-Si vous tenez à ce que ma fonction soit de vous tenir compagnie pour vous passer le temps je m'y plierai, c'est un rôle que je suis apte à remplir de base. Quant à me connaître je n'ai aucunement l'envie que quiconque, juste par curiosité ou parce que c'est dans ses habitudes, ne me connaisse et je ne changerai pas d'avis.

Connaître une personne c'était connaître ce qu'elle aimait, ce qu'elle était vraiment, ses forces, ses faiblesses, et Shama ne voulait pas de cela. C'était le meilleur moyen pour elle pour que son maître puisse l'utiliser de telle ou telle façon, par chantage ou on ne sait quoi. Certes Seiran ne semblait pas similaire à tous les autres ni à son ancienne détentrice, mais après tout on ne connaissait jamais vraiment quelqu'un. Et de plus elle n'avait aucune envie non plus de se dévoiler ainsi ou qu'il sache des choses sur elles, elle était bien comme ça et c'était tout. Elle referma la boite remplie et la rangea de côté, prenant les toiles qu'elle avait acquises afin de les plier elles aussi soigneusement, continuant de s'occuper pendant qu'il reprenait la parole alors qu'elle refermait un peu ses ailes autour d'elle.

- Vous avez votre point de vue, j'ai le mieux. Si le votre ne correspond pas au mieux sur certains points je ne vais pas gentiment acquiescer pour faire plaisir. C'est tout. Pour moi vous avez juste une curiosité déplacée qui vous permet de vouloir savoir tout sur les personnes sous votre toit. Je suis une hybride ara rouge que vous avea achetée destinée aux tâches de la maison et de compagnie, c'est tout ce que vous avez besoin et suarez sur moi.

Il en avait déjà trop su à son goût à propos de son ancienne propriétaire, du moins le peu qu'elle avait laissé paraître lui donnait déjà normalement une image assez complètement de ce à quoi elle avait eu droit, de fait elle n'était guère du genre à vouloir en rajouter. Se levant, l'oiselle alla ranger ses affaires de broderie dans la petite commode à sa disposition, les y plaçant chacun soigneusement avant de refermer le tiroir et de se tourner vers son maître, le visage neutre en parlant.

-J'estime avoir encore le droit de décider si j'ai envie de vous parler de ma personne et de mes envies ou mes goûts personnels sans que vous n'ayez le droit de me commander de parler. Vous aurez beau insister je n'ai aucune envie de partaer ça avec quiconque et encore moins avec vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Localisation : près de Shama
Messages : 43
Date d'inscription : 09/01/2018
Infos fermées
MessageSujet: Re: Première arrivée au manoir Kentburry [PV Shama]   Dim 18 Fév - 21:25

Première arrivée au manoir Kentburry...
« O Fantaisie, emporte-moi sur tes ailes pour désennuyer ma tristesse !»

[Feat Shama]

Seiran soupira à croire que cela ne pouvait finir qu’à la confrontation quoiqu’il dis la jeune oiselle de feu avait un certain tempérament c’était certes indéniable mais là il avait l’impression qu’elle cherchait à tout faire pour qu’il la renvoie d’où elle venait car lui ne la traitait pas comme elle avait eue l’habitude de l’être, un comble non ? mais peut-être ne s’agissait-il que d’une impression après tout il ne pouvait pas se mettre à sa place et donc de fait en être certain tout simplement.

- Tu n’as aucune obligation de ce côté-là certes simplement j’ai besoin de savoir un minium de chose sur les personnes vivant sous mon toit et ne serait-ce qu’au moins que tes habitudes alimentaires pour éviter qu’il y est des soucis par rapport au repas le but n’est pas de te faire tomber malade si tu as une intolérance à un type de produit par exemple.

Le jeune Seiran essayait de tempérer les choses ne cherchant pas à aller à la confrontation avec Shama non plus, mais vu son comportement et ce qu’il avait un peu appris sur elle cela ne serait pas de tout repos pour lui. Elle était refermée avec tous ce qu’elle avait subit et était en quelques sortes beaucoup trop conditionner à se croire comme un vulgaire objet mais lui ne voulait pas qu’elle continue à se voir ainsi et il trouverait comme changer cela d’une manière ou d’une autre il le fallait cela prendrait un certain temps mais il ne renoncerait pas à cela.

- Shama écoute je ne veux pas te forcer à m’en parler si tu ne le veux pas c’est ton droit cependant il va falloir que tu comprennes certaines choses et ceux très vite car tu as sans doute un fort caractère mais n’est pas la seule et il y a certaine chose ici qui sont à respecter pour tous moi y compris et tu n’y couperas donc pas. Ce n’est rien de bien compliquer ou quelque chose d’indiscret non plus, mais il faudra t’y plier comme nous tous ici. J’ai parfaitement compris ton point de vu sur tes fonctions ou autres, mais je t’ai aussi donné les tâches que tu auras à faire ici et ce pourquoi je t’ai prise avec moi. Je n’ai pas l’intention de faire comme faisait tes anciens maîtres, juste pour te faire plaisir sache-le.

Il savait qu’elle n’apprécierait ans doute pas forcément toujours son point de vu mais il n’allait pas gentiment changer de comportement pour elle non plus. On ne refaisait pas 19 ans d’éducation ainsi en quelques heures ou minute en même temps, cela était valable pour lui mais aussi pour la jeune oiselle de feu également.

- Ceci étant dit une fois tes tâches accomplies et si je n’ai pas besoin de toi tu peux circuler comme bon te semble dans le manoir et faire ce que tu désires comme tu l’entends cela ne me regarde en rien tant que tu t’acquittes de ton travail. Si jamais tu as besoin de quoique se soit demande moi où à une autre personne du manoir ils sont là pour t’aider à t’intégrer aussi je te rassure ils ne mordent pas.

La regardant continuer de s’affairer il secoua un peu la tête et se détourna pour aller vers la porte suspendant son geste pour ouvrir la porte il se ravisa quelques instants pour dire une dernière chose à la jeune Shama.

- Bien je te laisse j’ai du travail à faire, je viendrais te chercher pour le repas du soir tout à l’heure ou enverrait quelqu’un te prévenir à voir. Je te laisse finir de t’installer tranquillement.

Codage par Libella sur Graphiorum


Dernière édition par Seiran de Kentburry le Dim 18 Fév - 21:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 41
Date d'inscription : 08/01/2018
Infos fermées
MessageSujet: Re: Première arrivée au manoir Kentburry [PV Shama]   Dim 18 Fév - 21:26

-Je n'ai aucune intolérance, je mange plus de fruits et de légumes que de viande, mais je mange la viande blanche et le poisson, sans doute à cause de mon hybridation avec un volatile. Sans cela je n'ai aucune allergie ou intolérance, je me contente de ce que l'on me donne pour me nourrire, il n'y a pas de nourriture que je n'aime pas.

Il voulait savoir, Shama répondait de manière claire et précise, ses habitudes alimentaire très bien mais le reste pas question. Ses loisirs, ce qu'elle aimait, détestait, ses craintes, ses hantises, il ne saurait rien, personne ne le saurait. En quoi cela le regardait ? Qu'il ne lui dise pas que cela entrerait dans ses attributions de châtelain par rapport à son personnel elle ne le croirait pas. L'oiselle n'était peut-être pas très au fait du fonctionnement dans une telle demeure mais il y avait des choses qu'elle était loin d'ignorer quand même. Elle avait fait un effort non ? Elle lui avait dit ce qu'il lui avait demandé et sans détour c'était déjà pas mal quand même maintenant elle pouvait être un peu tranquille et ne pas avoir à lui déballer sa vie et les recoins les plus intimes de son esprit ! D'ailleurs, qui avait le droit d'exiger cela de quelqu'un. Elle le fixa avec un regard aussi noir que l'encre lorsqu'il lui imposa littéralement de comprendre certaines choses. Mais cette fois elle ne répondit pas, se fermant complètement à la discussion.

Elle allait devoir comprendre les choses et s'y plier comme ceux d'ici...Mais quand avait-elle dit qu'elle voulait un traitement différent des autres justement ! Elle ne réclamait que cela justement d'être comme n'importe quelle domestique alors qu'elle était traitée comme une presque invitée ! La seule chose qu'elle refusait était de parler de choses qui ne concernaient qu'elle, pas ses habitudes alimentaires, ses besoin ou autre mais les sujets personnels et privés justement ! Ses mains se crispèrent sur la boîte d'écheveaux qu'elle tenait, trahissant sa colère et elle se détourna, lui tournant alors franchement le dos en refermant ses ailes autour d'elle, s'occupant de la tâche à laquelle elle était attelée, à savoir ranger ses affaires dans la commode approprié afin de calmer un peu ses nerfs. Elle n'avait pas besoin qu'il lui dise tout cela. Elle n'était pas disposée à sortir de sa chambre en dehors de ses tâches quotidiennes confiées, ni à se mêler aux autres et encore moins de demander de l'aide, elle savait s'occuper d'elle-même. Elle voulait juste être seule et isolée lorsqu'on avait pas besoin d'elle et ne se lier à personne.

Chose exceptionnelle chez elle : elle ne se tourna même pas et ne lui adressa pas un mot pour le saluer lorsqu'il partit. C'était une chose inimaginable pour une hybride comme elle qui était presque trop bien éduquée. Mais cela montrait aussi à quel point cette fois elle avait été énervée, sur les nerfs, blessée aussi même si pour le moment elle occultait cette partie. Elle pouvait tolérer d'être soumise physiquement et traitée comme une domestique voir un animal vu son hybridation....mais que l'on touche à son esprit, qu'on veuille le soumettre aussi lui était moin supportable. Silencieuse, elle continua à s'affairer après son départ sans un mot, son esprit essayant de ne plus penser à cela même si elle restait énervée et colérique intérieurement avec tout cela. Les heures s'écoulèrent. Elle s'occupa, terminant de ranger, nettoyer sa chambre et finissant par broder avant de vérifier que sa tenue était correcte pour le dîner. Elle ne voulait s'y rendre. Mais elle savait que son corps ne pouvait rester sans manger, s'affaiblir n'aiderait en rien. Elle se tourna en entendant frapper et aperçu la domestique de la veille, sortant alors pour la suivre et descendre les grands escaliers.


-Passez un bon dîner 


Shama la regarda partir et la laisser devant les portes de la salle à manger. Elle y entra sans un mot, refermant la porte derrière elle et avança vers la table afin d'y prendre place, s'asseyant sans un mot, le visage fermé et son regard toujours aussi maussade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Localisation : près de Shama
Messages : 43
Date d'inscription : 09/01/2018
Infos fermées
MessageSujet: Re: Première arrivée au manoir Kentburry [PV Shama]   Lun 19 Fév - 10:26

Première arrivée au manoir Kentburry...
« O Fantaisie, emporte-moi sur tes ailes pour désennuyer ma tristesse !»

[Feat Shama]

Seiran avait finit par laisser la jeune oiselle de feu en soupirant pas sûr qu’elle est compris le sens de ses propos elle semblait tendu ce qui en induisait qu’elle avait du comprendre les choses de travers. Bon certes il n’était pas très au fait des conversations avec une jeune fille de base alors une hybride hein… Ceci dit il n’avait pas dit ce qu’il avait dit pour la blesser où lui faire croire qu’il voulait soumettre son esprit non loin de là ! Mais Seïran comptait bien ou plutôt escomptait bien réussir son entreprise à savoir faire comprendre à Shama que même si elle était une hybride elle n’était pas du bétail ou un simple objet dont il allait disposer comme bon lui semble juste parce qu’un fichu papier le désignait comme son possesseur, son maître… Le jeune homme soupira une énième fois tout en allant à ses affaires mais pour autant il n’arrivait pas à s’ôter toute cette affaire de la tête il allait devoir trouver une solution mais vite si il voulait que les choses se passe bien et il ne savait encore pas comment il devait faire. Il sursauta et dit au domestique d’entrer celui-ci lui apportant des documents qu’ils devaient signer ainsi qu’une lettre provenant de son père. Lisant la missive il soupira puis se tournant vers son domestique.

– je vous remercie Edward je m’en occupe avant le repas vous pouvez disposer je remettrais ses dossiers dans l’entrée pour que vous puissiez les lui faire parvenir par coursier se soir. Inutile de rester à les attendre ici vous devez avoir d’autres choses plus urgentes à faire je ne vais pas vous aire patienter comme un piquet dans ce bureau. Vous pouvez disposer.

Seiran le regarda partir après l’avoir saluer  et se remis à la lecture de la pile de dossier avant des signer et approuver ce qu’il y avait à approuver ainsi que les corrections à soumettre à son père sur le restant des dossiers cela lui pris de tout évidence toute l’après-midi avant de boucler cela. Il écrivit un mot qu’il joint à la pile et alla au hall pour le remettre à son coursier et lui demander de faire diligence en l’apportant à son père le plus vite possible. Une fois cela fait il monta se détendre dans un bain qu’il avait demandé à ce qu’on lui prépare et s’y glissa pour détendre ses muscles il avait encore une bon heure et demi avant de songer à se préparer pour le repas du soir, il put ainsi reprendre les pérégrinations de son esprit sur sa nouvelle venue au sein de son manoir à savoir la jeune Shama. Soupirant et se sachant seul du moins à son sens il se mit à parler tout haut.


– Que dois-je faire pour qu’elle accepte que je veuilles juste l’aider et lui offrir une vie humaine et normal…  Elle n’a pas à être traité comme un vulguaire objet de décoration c’est certes une hybride mais elle reste un être vivant avec une pensée, un esprit on n epeut pas juste se servir d’elle mais visiblement elle à été sacrément bien conditionner… Elle prend limite mal tous es propos car ils ne sont pas en adéquations avec ce qu’elle connait… J’espère vraiment que les choses s’arrangeront entre nous deux… oui vraiment…

Le jeune homme passa une bonne heure dans son bain avant d’e sortir et de regagner sa chambre une simple serviette barrant  son intimité même si ouillé révélant la finesse de sa musculature et un corps bien bâtis malgré tout. Il se sécha et se prépara simplement de manière décontractée, certes mais non moins dénuer de classe avant d’arranger ses cheveux et sortit de sa chambre pour longer le couloir et gagner la salle de repas. S’y installant il vit peu de temps plus tard la jeune oiselle de feu arriver et la salua d’un signe de tâte avant de commencer à manger en lui souhaitant également bon apétit.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 41
Date d'inscription : 08/01/2018
Infos fermées
MessageSujet: Re: Première arrivée au manoir Kentburry [PV Shama]   Lun 19 Fév - 17:56

Cela allait être un diner compliqué.....Ele se devait de garder un visage neutre, dénué de toute sensibilité sur ce qui aurait pu se passé quelques heures plus tôt durant leur discussion....C'était quelque chose qu'en temps normal elle avait parfaitement appris à faire, mais avec les tourments et questionnements de son esprit depuis son arrivée ici, les choses allaient sembler justement beaucoup plus complexes que prévu....Etouffant un soupir léger avant d'entrer, elle s'efforça d'être le plus réservée possible avant de s'asseoir, s'étant efforcée de saluer poliment l'homme déjà présent avant de s'asseoir convenablement à table. Cela lui faisait encore une drôle d'impression d'être ainsi assise à une table aussi luxueuse....Elle avait déjà connu une maison riche et noble de cett sorte, quoiqu'il s'agissait à l'époque d'une maison et non d'un manoir. Mais elle n'avait alors servi que d'ornement, signe qu'elle devait être agréable de physique certes, mais surtout que c'était là sa place. Elle se voyait mal mériter d'être ainsi à une telle table comme si c'était naturel alors qu'elle était une création de laboratoire et non de bonne naissance. Elle sortit de ses pensées en voyant les domestiques amener le plat, légèrement étonnée en voyant un très bel assortiment de petits légumes et de mousses légères. Aucune viande, du moins pour elle, peut-être son maître en avait-il. Portant une bouchée à ses lèvres, elle trouva bien entendu cela délicieux, prenant quelques minutes pour finir son plat avec soin, le silence restant dans la pièce avant qu'elle ne repose ses couverts une fois terminé.

La jeune oiselle laissa alors les serviteurs débarasser, voyant le dessert être amené. Composé de plusieurs fruits dont certains exotiques, avec une petit crème on aurait dit, à la vanille. Encore une fois, Shama était étonnée que le plat, enfin là le dessert soit aussi adaptée à ce qu'elle mangeait le plus. Comme déjà dit, elle n'était pas difficile mais sans doute du fait de son hybridation, elle ne mangeait guère de viande ou de poisson quand elle pouvait éviter. Elle n'aimait pas spécialement ça mais n'en faisait pas une histoire si elle devait en manger. Portant une première bouchée à ses lèvres, elle devait bien avouer que ces fruits étaient mûrs à point et bien choisi, harmonieusement mis ensemble. Elle profta donc une nouvelle fois en silence de son assiette, la terminant en buvant un peu d'eau. Même si le dîner avait été plus que silencieux, étrangement Shama l'avait apprécié ne serait-ce que par ces mets délicieux. Elle vit l'un des serviteurs revenir et prendre justement son assiette. Le dîner semblant finit, car elle avait totalement oublié qu'il était habituel de servir un thé ou un café au besoin après le dessert, l'oiselle recula un peu sa chaise pour se redresser afin de sortir de table. Mais au même moment, la jeune servante approchait avec un plateau contenant le thé destiné à la demoiselle et l'inévitable arriva: dans son mouvement de redressement, Shama heurta le plateau, faisant se renverser la tasse sur elle, son bras et son flanc étant trempés et quelques peu chaud du fait de la température du thé pas non plus excessive car buvable.


-Oh mon dieu Mademoiselle je suis tellement désolée! Je...V..Vous avez été si vive que....

Shama leva doucement sa main comme s'apprêtant à lui dire que cela n'était pas grave, après tout cela n'était qu'un peu de chaleur et des vêtements, il suffirait qu'elle passe de l'eau froide, se change et tout rentrerait dans l'ordre. Mais elle n'eut même pas le temps de parler qu'elle porta sa main à son aile, grimaçant de douleur en la repliant contre elle. Cette dernière avait également été aspergée de thé chaud, mais la peau située sous les ailes étant plus sensible que la peau humaine, car plus fine, la douleur de la brûlure était bien plus intense et douloureuse. Tremblant en gémissant de douleur, elle sentit la domestique la soutenir en lui demandant si elle allait bien, voyant des larmes perler aux cils de l'oiselle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Localisation : près de Shama
Messages : 43
Date d'inscription : 09/01/2018
Infos fermées
MessageSujet: Re: Première arrivée au manoir Kentburry [PV Shama]   Lun 19 Fév - 22:20

Première arrivée au manoir Kentburry...
« O Fantaisie, emporte-moi sur tes ailes pour désennuyer ma tristesse !»

[Feat Shama]

Seiran avait patienter jusqu’à ‘arriver de la jeune oiselle de feu qu’il avait salué silencieusement avant de demander à ce que le repas soit servi. Il avait donné des ordres afin que soit préparer pour la jeune fille que ce qu’elle aimait. Satisfait en voyant l’assiette de la jeune fille il commença la sienne et passa le repas dans le calme en sa compagnie en se doutant qu’au vu de leur discussion plus tôt le silence était le meilleur moyen d’apaiser les tensions pour l’heure non ? Il fut cependant rassuré de voir que le repas avait l’air de lui convenir et qu’elle semblait l’apprécier en apparence du moins il ne prit pas la peine de la déranger pour le lui demander à ce sujet ne voulant troubler la quiétude du moment mais celle-ci allait être de courte durée avec l’incident qui arriva sous peu. Tous se passa très vite en fait, l’oiselle de feu se leva vivement au moment même où une servante apportait leur thé ce qui eut pour conséquence malheureuse que de l’eau chaude l’éclabousse. Inquiet il se précipita vers la jeune fille en la voyant se crisper lorsqu’il comprit que son aile avait été touché.

– Shama ! ça va tu n’as rien ? Allez me chercher de quoi faire un bandage et les onguents pour les brulures Thémis je vous prie et faite vite il faut soigner cela rapidement pour éviter des cloques.

Seiran s’était précipité et avait remplacé la jeune servante qui soutenait la jeune oiselle de feu pour la laisser libre d’aller chercher ce dont-il avait besoin ce qu’elle partit faire sans attendre. Seiran souleva Shama pour aller la déposer au salon et pouvoir s ’agenouiller doucement près d’elle. Une fois cela fait le jeune homme examina doucement son aile. Seiran s’occupait de la jeune oiselle en faisant doucement pour ne pas lui faire mal et constater l’état de ‘aile en attendant une réponse de l’oiselle en question, tout en devant finir de retirer l’eau sur la partie sensible de l’aile. Il remercia ensuite la servante qui venait de revenir et ouvrit le nécessaire pour commencer à soigner notre jeune oiselle de feu en appliquant sur la surface brûler une légère pommade de couleur blanc crème à l’aide de ses doigts avec beaucoup d’attention de douceur et de tendresse sur l’aile blesser. Concentré à s tâche il s’appliquait afin d’être précis et surtout rapide dans son entreprise avant de prendre un bandage pour recouvrir la zone et la protéger pour laisser l’onguent faire son œuvre.


– J’espère ne pas te faire trop mal mais tu verras cela va soulager la brûlure sur ton aile rapidement. Tu as eu de la chance dans cette histoire l’eau n’a pas toucher une trop grande partie de ton aile cela guérira vite. Voilà j’ai fini je ne t’ai pas fait trop mal au moins ?

Le jeune homme avait bander soigneusement après avoir mis l’onguent sur l’aile de l’oiselle de feu. Souriant doucement le jeune homme caressa doucement la joue de la jeune Shama, inquiet essuyant au passage les larmes de douleur restant sur son visage d’ange. Il espérait vraiment ne pas lui avoir fait plus mal que nécessaire dans son entreprise mais en l’ayant vu se crisper sous la douleur il avait été mort d’inquiétude et avait craint de plus gros dégât en constatant la manière dont elle crispait son aile. Mais la peau étant plus fine sur ses ailes il pouvait comprendre que cela lui est fait mal il avait donc voulu agir vite avant des réactions plus déplaisantes et une douleur intensifiée.

Codage par Libella sur Graphiorum
.com/]Graphiorum[/url]



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 41
Date d'inscription : 08/01/2018
Infos fermées
MessageSujet: Re: Première arrivée au manoir Kentburry [PV Shama]   Mar 20 Fév - 22:14

La douleur....C'était pour l'instant la seule chose à laquelle elle pouvait penser....Quelque chose de diffus, de désagréabe qui rongeait la peau de son aile douloureusement. Comme une blessure mentale mais qu'on ressentirait physiquement. Oui c'était un peu étrange dis comme ça mais Shama avait été depuis sa création vue comme un objet d'ornement, un bel objet que l'on doit garder intact de tout défaut. C'est donc naturellement qu'on avait fait attention à ce qu'elle ne soit jamais blessée physiquement, qu'elle n'ait aucune entaille, aucune coupure, aucune brûlure non plus, que cela soit au laboratoire où chez sa première maîtresse, si ce n'est une gifle de sa part. Et puis jusque là, Shama n'avait jamais vraiment vécu, elle était mise dans un coin sans bouger, à attendre que le temps passe et qu'on l'admire, alors niveau risque d'accident comparé à sa vie actuelle où elle ne fait que bouger, vous admettrez que c'est quand même assez restreint. Sauf que là, elle n'avait pas pu empêcher ce qui était arrivé et faisait donc connaissance avec sa première douleur physique, qui n'était pas des moindre car en plus celle-ci touchait son aile.....Si l'oiselle détestait la manière dont on traitait les hybrides, en dépit qu'elle soit conditionnée pour obéir aux humaines, elle ne haïssait pas pour autant ses attributs volants, les aimant même car ils étaient là depuis sa naissance, si l'on peut l'appeler ainsi. Ces ailes faisaient partie d'elle et de ce qu'elle était, de fait, elle y était très attachée, et de savoir que l'une d'elle en plus était blessée la faisait doublement souffrir.

L'oiselle sentait ses larmes qui perlaient finalement couler sur ses joues, sans pouvoir les retenir car contrairement à des larmes de tristesse par exemple, elle n'avait jamais expérimenté ces larmes et ne savait donc comment les canaliser, étant en même temps sous le choc d'une telle douleur. Se laissant soulever sans parvenir à répondre, tenant son aile de sa main, l'hybride essayait de retenir ses tremblements de douleur, ses larmes coulant encore. Assise au salon, elle replia son aile valide contre elle en ramenant ses bras contre sa poitrine, comme apeurée et tremblante sous la douleur. C'était assez étrange à voire, car en cet instant elle ressemblait plus à un oisillon perdu, voire en détresse qu'à la superbe ara fière qu'elle avait été jusque là. Elle se retenait de lui arracher son aile des mains, inquiète à l'idée qu'il n'empire la douleur. Ce qui était un peu le cas puisqu'il devait toucher l'aile blessée pour la nettoyer, mais d'un autre côté elle savait aussi que ça n'allait pas guérir comme ça sans rien faire, elle laissait donc son aile dans ses mains, tremblante.


-Ca brûle....

La voix de Shama était un peu déformée par la douleur et les larmes, n'osant pas bouger durant les soins, voulant déjà que cela finisse au plus vite, mais aussi éviter par un geste brusque de son aile d'empirer la douleur et son état. Il semblait néanmoins faire très attention à ce qu'elle n'ait pas mal, même si elle ne regardait pas ce qu'il faisait, elle sentait à peine ses doigts qui tenaient son aile. Elle eut un frisson en sentant quelque chose de froid appliqué dessus, mais cela semblait atténuer un peu la sensation de brûlure, peut-être cela aiderait-il vite à guérir? Shama demeurait silencieuse, se laissant soigner jusqu'à ce qu'il en ait terminé avec elle. Elle eut un léger mouvement en sentant sa main sur sa joue, un peu étonnée du geste avant de lever les yeux vers lui, son regard étant rempli d'inquiètude à propos de son aile. Tournant les yeux, elle la regarda et approcha un peu ses doigts, osant à peine effleurer les bandes.

-Mon aile....elle est....abîmée...

Shama ne disait pas cela par soucis d'esthétisme ou parce qu'il risquerait de la revendre car elle était abîmée, elle s'en fichait bien ça, elle n'avait jamais demandée à être un ornement. Non, elle s'inquiétait véritablement pour son aile, c'était un peu comme un bras ou même une jambe pour un être humain, c'était un membre à part entière de sa personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Infos fermées
MessageSujet: Re: Première arrivée au manoir Kentburry [PV Shama]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Première arrivée au manoir Kentburry [PV Shama]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master's Neko : Orion's Town paradise :: Rpg ~ Les extérieurs de la ville :: Résidences secondaires :: Manoir de Kentburry-
Sauter vers: